Vendredi 18 Août 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Les 100 jours du Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga : Sans détours avec la presse

Abdoulaye Idrissa Maïga

C’est avec modestie et sincérité que le chef du Gouvernement s’est prêté aux questions des journalistes portant, entre autres, sur la mise en œuvre de l’accord de paix, le retour de l’administration à Kidal, l’emploi des jeunes, la gestion du front social

Affrontement entre le GATIA et la CMA à Ménaka : La partialité de la France ne fait plus aucun doute

La France, le pays colonisateur du Mali est reconnu pour ses jeux troubles en Afrique singulièrement Francophone, pour préserver son influence et ses intérêts dans ces anciennes colonies.

Réfugiés, l’agenda secret d’Emmanuel Macron au Sahel

Sommet du G5 Sahel au Mali en compagnie du président français Emmanuel Macron

Les mesures prises en France pour lutter contre l’immigration illégale constituent un inventaire à la Prévert qui transpire le souffre et la peur.

Sortie du contingent 2016-2017 de la police : Une nouvelle vague de sous-officiers, inspecteurs et commissaires prête à servir

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général de brigade Salif Traoré, a présidé, hier, la cérémonie de sortie du contingent 2016-2017 de l’École nationale de police.

Dr. Oumar Mariko : «Je dénonce la violence rampante qui s’installe dans le pays»

Dr Oumar Mariko

«Organisez-vous. Nous ne serons toujours pas là pour tendre l’autre joue. Contre les violents, il faut les opposer la violence de la raison et y compris les droits du pays», a martelé l’Honorable Oumar Mariko, président du Sadi, pour ainsi inviter les jeunes à se dresser contre les violents.

Sévaré: Au-delà de l’insécurité, la psychose

La montée en puissance des activités terroristes dans le Centre inquiète à Sévaré. Avec menace réelle, il faut craindre que la suppression de postes de contrôle en rajoute au climat d’insécurité.

Présidentielle 2018 : Lancement officiel des activités du Mouvement « Espoir IBK 2018 »

Ibrahim Boubacar Keïta, président du Mali

A en croire Amara Bagayoko, le président de « Espoir IBK 2018 », il y a lieu de se réjouir des performances économiques du Mali et de l’œuvre de redressement économique et social du pays.

La CMA et Iyad veulent éliminer Gamou

Beaucoup de gens le savaient depuis longtemps. Malheureusement, ils ne sont pas écoutés pas. Iyad et certains combattants ont pour mission de neutraliser El Hadj Gamou.

Crise au Nord du Mali : la coalition pour le peuple demande le retrait pur et simple des forces étrangères

La coalition pour le peuple, composée de plusieurs associations de jeunes, a donné une conférence de presse pour informer l’opinion nationale et internationale de sa requête du retrait pur et simple des forces étrangères au Mali pour complicité d’occupation et de partition du pays.

Désarmement du Gatia: Barkhane outrepasse ses missions

Pour la première fois, les affrontements armés entre la Coordination des mouvements armés (CMA) et la Plateforme du 14 juillet ont tourné, la semaine dernière, en faveur de la Coordination. Elle est arrivée à déloger le Gatia de plusieurs de ses bases dans la région de Kidal et même au-delà.

Lutte contre les jihadistes: les ministres français et allemand de la Défense au Mali

La ministre française des Armées Florence Parly et la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, attendent une réunion au ministère malien de la Défense, à Bamako, le 1er août 2017. © Souleymane Ag Anara / AFP

Lutter contre les jihadistes et plus généralement contre les groupes armés, c’est l’objectif affiché du gouvernement malien. Pour cela, il bénéficie du soutien des Européens, et notamment de la France et de l’Allemagne. Leurs ministres de la défense respectifs étaient d’ailleurs à Gao et à Bamako ce mardi 1er août.

Retour des FAMA à Kidal : Le PM Maïga non convainquant

Abdoulaye Idrissa Maiga, le Premier ministre du Mali

La patience demandée par le Premier Ministre, à l’occasion de la célébration de ses cent jours à la Primature, concernant le retour des forces de défense et de sécurité malienne à Kidal, ne rassure point.

Attaque contre le domicile du président de la Cour constitutionnelle : LES MEMBRES DE L’INSTITUTION REAFFIRMENT LEUR DETERMINATION A REMPLIR LEUR CHARGE

Mme le président de la Cour constitutionnelle a été la cible d’une attaque à l’aide d’explosifs, le dimanche dernier. C’est un communiqué de presse de l’institution qui l’annonce.

Révision constitutionnelle : La Plateforme « Antè A Bana ! » annonce une marche pour le samedi 5 août

Hier, lundi 31 juillet 2017, la Plateforme « An tè, A bana : Touche pas à ma Constitution» a tenu une assemblée générale au siège de la Coordination syndicale des travailleurs du Mali (CSTM) pour arrêter une décision suite aux différentes propositions faites par ses membres lors de la précédente assemblée générale tenue le 20 juillet dernier.

Mali: début des consultations sur la révision constitutionnelle

Les interlocuteurs du président IBK (ici en 2013) ont vivement souhaité le renvoi du projet de Constitution devant l’Assemblée pour une seconde lecture. © RFI/Pierre René-Worms

Le président malien IBK a entamé à Bamako une série de rencontres avec la classe politique et la société civile. Entre autres sujets abordés, la vie de la nation et le référendum sur le nouveau projet de Constitution.

Bamako : Une dizaine de véhicules braqués par des individus armés non identifiés

Les faits se sont déroulés, le samedi 29 juillet dernier, aux environs de 18 heures sur l’axe Oulessebougou-Bamako. Des dizaines de véhicules ont été braqués par des individus armés non identifiés.

Le double-jeu du Maréchal Madou, selon ses collaborateurs le chroniqueur aurait reçu plus de 8 millions CFA et une voiture du pouvoir

Après la tentative d’assassinat de Madou Ka Journal, la polémique enfle sur la sincérité du chroniqueur. Depuis son lit d’hôpital où il avait fait une déclaration en présence de sa famille, Madou Ka journal avait remercié le gouvernement

Madani Tall décrie l'absence de l'Etat au nord : « Rien n'a changé ... »

Chaque jour où l’on nous « distrait », est un jour qui renforce l’absence de l’État au nord, consolide les acquis de la rébellion et consomme l’autonomie. Pendant ce temps, les Maliens, désorientés, préoccupés par le quotidien en oublient même qu’il y a un problème au delà de Mopti et continuent à réagir au gré de la volonté des autres plutôt que d’agir.

Nous ne décidons de rien. Cela signifie donc que nous sommes manipulés et ne contrôlons rien.

Le Mali doit reprendre l’offensive, ne plus se laisser guider, ni par la France, ni par l’Algérie, ni par la Minusma. Mais avoir une stratégie qui en sus de la reconquête de nos territoires, prend en compte un plan de développement de l’ensemble du pays.

Nous devons considérer que nous sommes dans une nouvelle guerre d’indépendance, afin de retrouver notre dignité et notre honneur. La nation en tant que telle devrait être dans un état d’esprit pionnier, résistant, se levant pour rebâtir ce que nos pères ont fièrement construit.

Or nous sommes dans une situation néo-coloniale dans laquelle rien de ce qui concerne le destin de notre nation n’est décidé au et par le Mali. Aussi devrions-nous nous arrêter un instant et construire une stratégie. Sinon nous demeurerons le jouet d’autres puissances. Mais pire encore, nous n’aurons rien appris de nos erreurs passées.

 

La vision et les objectifs opérationnels du Général M’Bemba Moussa Keita portés à la troupe

Le Chef d’Etat-major Général des Armés a effectué une visite dans les casernes de Bamako et Kati, les jeudi 27 et vendredi 28 juillet 2017. Il était accompagné des Chef d’Etat-major et Directeurs de services et de certains membres de son cabinet.

Refus de la révision constitutionnelle : La Plateforme « Antè A Bana » passe à la vitesse supérieure

Jusque là centrées sur le retrait du projet de révision constitutionnelle, les revendications de la Plateforme « Antè A bana » ne sont plus loin d’une invitation à la démission du président de la République.

Coup de gueule

Propos mémorables

« Une révision constitutionnelle ne vaut que par une adhésion populaire et consciente ». C’est par cette phrase vertueuse et oh combien sage, prononcée le 20 novembre 2001, que l’ancien président Alpha Oumar Konaré, renonçait au Referendum constitutionnel de 2002. Puisse cet esprit inspirer dans un contexte actuel bien plus tendu.   

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

La Parole aux miniers de Foroko

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Les généreux donateurs (rediffusion)

17 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Comment surmonter la crise économique au Congo-Brazzaville ?

17 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2017