Mercredi 20 Novembre 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A Bamako, Parly dit la volonté de fédérer des forces européennes en soutien au Mali

La ministre française des Armées, Florence Parly, a dit mardi au président Ibrahim Boubacar Keïta la volonté de Paris de renforcer le soutien aux forces maliennes grâce à ses alliés européens, dans le difficile combat contre les djihadistes.

Officiers, tous au front pour laver l’affront !

Depuis la énième attaque des lâches terroristes lancée contre les positions des FAMA, à Indélimane, dans la localité d’Ansongo, les critiques contre les autorités politiques et militaires ne faiblissent guère sur les réseaux sociaux.

Dialogue national inclusif : Les femmes parlementaires s’impliquent

Mme Haidara Aïchata Cissé (au c) a demandé à la CMA et à d’autres à rejoindre le train de la paix et de la réconciliation

Le Réseau des femmes parlementaires du Mali entend pleinement jouer sa partition afin que la suite du processus de Dialogue national inclusif soit une réussite.

Le MALI à MOSCOU sans les « moscovites »

Sur les dividendes mitigés du séjour du chef de l’Etat dans la capitale russe, les langues commencent à se délier, une semaine après le sommet Russie-Afrique marqué par une invisibilité criante de la délégation malienne.

300 ex-combattants attendus à la Douane

Selon nos sources, ce sont les proportions auxquelles prétendent les mouvements armés signataires de l’Accord dans le cadre de l’intégration de leurs combattants démobilisés à la Douane.

Artisanat malien : Le syndicat interpelle le département de tutelle

Le mercredi 31 octobre 2019, le Syndicat national des artisans, affilié à la Centrale Démocratique des Travailleurs du Mali (CDTM), a organisé un meeting d’information durant lequel les organisateurs ont interpellé la mairie, les autorités sur la situation des mécaniciens déguerpis, des tricycles et des teinturiers et sur la gestion de la Maison des artisans.

Soutien à Adama Sangaré : Les maires décrètent une semaine sans mariage à Bamako

«  Pas de célébration de mariage cette semaine ni de service minimum ». Voilà la menace que les maires des six communes du District entendent mettre à exécution pour exiger la libération du maire du District Adama Sangaré, détenu à la Maison centrale d’arrêt de Bamako.

Après les attaques meurtrières, le président malien appelle à «l'union sacrée»

Alexis Kalambry, vice-président de la Maison de la presse du MaliCapture d'écran de l'adresse à la nation prononcée par le président malien Ibrahim Boubacar Keïta le 5 novembre 2019. © Capture d'écran

Après les attaques survenues dans les localités de Boulikessi, Mondoro, et plus récemment à Indelimane, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta s’est, pour la première fois, exprimé à la télévision.

Le processus pour le retour définitif de l’ex-président de la république déjà amorcé. ATT et sa famille passeront le 31 décembre à Bamako, après 7 ans d’exil forcé à Dakar

Après avoir passé sept ans d’exil forcé à Dakar, au Sénégal, suite aux événements de mars 2012, l’ancien président de la République, Amadou Toumani Touré, veut définitivement rentrer au bercail.

Arrestation d’Adama Sangaré : La mairie du district sur le point de perdre un projet de 400 milliards de FCFA

L’arrestation de l’édile de Bamako pourrait coûter à la capitale le retrait d’un projet de 400 milliards de F CFA. Ses partisans, en meeting le week-end dernier au Carrefour des jeunes pour demander sa libération, ont profité de l’occasion pour évoquer les conséquences de son interpellation.

Mali: 54 morts dans l'attaque d'un camp militaire à Indelimane

Une patrouille de l'armée malienne à Anderamboukane, dans la région de Ménaka, le 22 mars 2019 (image d'illustration). © Agnes COUDURIER / AFP

Au moins 53 soldats et un civil ont été tués ce vendredi 1er novembre dans une attaque qualifiée de « terroriste ». Un communiqué de l'armée indique que c'est une position des Fama à Indelimane, dans le secteur de Ménaka, dans le nord-est du pays, qui a été attaquée.

Mort de G. Dupont et C. Verlon: des parlementaires français interpellent l’État

Ghislaine Dupont et Claude Verlon. © ©RFI

Cela fera six ans, samedi 2 novembre, que nos deux collègues de RFI, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, ont été enlevés et assassinés à côté de Kidal, au Mali. Des parlementaires français ont décidé d’interpeller l’État pour établir clairement les circonstances précises de ce drame.

Me Boubacar Karamoko Coulibaly démonte Algabass Ag Intalla et consorts : « Que nul ne se laisse impressionner par cette promenade organisée par le HCUA et ses alliés de la CMA »

Me Boubacar Karamoko Coulibaly, connu pour son engagement fort pour le retour de l’administration malienne à Kidal et son opposition farouche à la CMA, a encore frappé fort.

Suite à une opération de contrôle à SÉVARÉ: Des caisses de munition saisies, deux personnes interpellées

Les forces de sécurité ont saisi récemment lors d’un contrôle de routine au poste de Barbé à Sévaré, quatre caisses de munition 7,62mm semi long, dans un car de transport en commun en provenance de Bamako et qui devait se rendre à Bandiagara.

Incursion armée à MÉNAKA: Trois civils tués

Selon des sources concordantes, trois personnes issues de la communauté Imouchagh ont été tués, le 29 octobre à Ménaka par des hommes armés circulant en motos. Les assaillants ont tiré à bout portant sur leurs victimes avant de disparaitre dans la nature.

Confidence du Chérif de Nioro à des fidèles : « L’arrestation de Bakary Togola n’a aucun sens »

Comme à l’accoutumée, le Chérif de Nioro se fait plaisir en exhibant ses muscles pour fustiger le régime IBK dont il est pourtant l’un des tenanciers ou partisans de sa victoire lors de l’élection présidentielle de 2013.

Terrorisme dans le Sahel : Complot franco-algérien contre le Mali !

On savait déjà que la France collaborait avec le chef d’Ansar Eddine, mais de là à le protéger, l’ancienne métropole a franchi allègrement le pas. Sinon comment les services français ont renoncé à « neutraliser » le chef du mouvement djihadiste malien ?

Gestion de crise : La nouvelle stratégie présentée aux partenaires étrangers

Les participants ont requis une mise en commun des moyens pour pacifier les régions

Le gouvernement a décidé de changer de fusil d’épaule pour pacifier les Régions de Mopti et Ségou. Le secrétaire permanent en charge du dossier a recueilli les analyses des amis du Mali sur l’approche consistant à mettre en commun des moyens politiques et militaires

Le haut Conseil de l’unité de ’Azawad ERIGE en parti politique:: Après la CMAS, le HCUA aussi viole la Constitution

Les membres du Haut Conseil pour l’Unité de l’Azawad, HCUA, étaient en conclaves pendant deux jours à Kidal pour jeter les bases d’une formation politique communautaro-identitaire, en violation flagrante de la Constitution du 25 février 1992.

Journée mondiale des villes : Gros plan sur les écueils de l’urbanisation galopante

Le Premier ministre (2è à partir de la gauche) a présidé la cérémonie hier au CICB

Dans notre pays comme partout ailleurs, les agglomérations urbaines deviennent tentaculaires. Ce qui pose des problèmes de logement, de services urbains de base, de santé, d’éducation, de sécurité.

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Moussa Sinko Coulibaly : « IBK se moque des Maliens »

« Discours totalement vide et insipide de ibk à l'Ortm. Sans hauteur ni volume. Aucune émotion... Ibk se moque des maliens. Ce pays est foutu à jamais  avec un président pareil à sa tête. Je pensais qu'il allait présenter des excuses aux maliens et démissionner. Je suis profondément déçu mais pas surpris ».

Blog

Youssouf Sissoko à propos de la lutte contre la corruption : « Le Mali est à la croisée des chemins »

« Le Ministre de la justice garde des sceaux, Malick Coulibaly, le Procureur Général chargé des pôles économiques et financiers, Mamadou Kassogué, le Président de la PCC le Professeur Clément Dembélé et celui des APM, Me Mohamed Ali Bathily, constituent le quatuor qui empêche les bandits à col blancs, les délinquants financiers de tourner en rond.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Multilatéralisme et multilatérisme

19 Novembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Niger: quel avenir politique et judiciaire pour Hama Amadou?

19 Novembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2019