Mardi 14 Juillet 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali : Les chasseurs exhortent au calme

Les participants à la rencontre

Les manifestations sociopolitiques réclamant la démission du président de la République, la dissolution de l’Assemblée nationale et de la Cour constitutionnelle, ont fait réagir l’Association nationale des chasseurs du Mali (Anacma) qui a organisé

Libération de l’honorable Soumaila Cissé : L’URD invite IBK à passer des discours « incantatoires dépourvus d’espoir » aux actions concrètes !

Le principal parti de l’opposition a condamné la répression sanglante perpétrée par les forces de l’ordre contre des manifestants les 10 et 11 juillet 2020 à Bamako ayant fait plusieurs morts et de nombreux blessés.

Mali: le procès du jihadiste présumé Al-Hassan s'ouvre à la CPI

Le jihadiste présumé Al-Hassan est poursuivi à la CPI pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis lors de l’occupation de Tombouctou. EVA PLEVIER / ANP / AFP

La Cour pénale internationale ouvre ce mardi matin le procès d’Al-Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mahmoud. Ce jihadiste présumé est poursuivi pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis lors de l’occupation de Tombouctou

Désobéissance civile au Mali : Les éclairages d’un constitutionnaliste et les commentaires d’un acteur politique

Les responsables du Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) ont, au cours du rassemblement du vendredi 10 juillet dernier, appelé leurs militants à entrer en désobéissance civile sur toute l’étendue

Le Mali Nouveau qu’il nous faut : contribution au débat en cours sur la refondation de l’État et des institutions.

Le Mali nouveau, c’est le Mali qui ne fera plus compter par les Maliens et Maliennes, tant de morts, d’orphelins, de disparus et de jeunes en proie aux stupéfiants, comme en ces dix dernières années ;

Désobéissance civile : Des services paralysés à Kayes

Plusieurs personnes ont répondu à l’appel des organisateurs de la manifestation

Une partie de la population de Kayes a répondu à l’appel à la désobéissance civile lancé depuis Bamako par le M5-RFP pour réclamer «la démission du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta et de son régime».

Commune III du District de Bamako : Des parents déconseillent à leurs enfants de participer aux manifestations

Beaucoup de mères et de pères de famille, dans les quartiers de la Commune III du District de Bamako, dissuadent les jeunes de s’associer aux mouvements de protestations qui s’attaquent aux biens publics et privés, dans la capitale malienne.

Badalabougou, le chaudron

Guérilla urbaine ! L’expression n’est pas trop forte pour désigner les techniques utilisées par les jeunes de Badalabougou pour affronter les forces de sécurité.

Mali : Libération des leaders de la contestation

Les leaders du M5-RFP, arrêtés dans la nuit du vendredi au samedi dernier, sont tous libérés ce lundi. L’annonce de cette mise en liberté a été faite par la Cellule de communication de la CMAS de l’imam Dicko.

Tueries et « arrestations arbitraires » de la manifestation du 10 juillet : Le M5-RFP demande l’ouverture d’une commission d’enquête internationale indépendante

Courant dimanche 12 juillet 2020, les membres du M5-RFP ont fait un communiqué sur les évènements tragiques en cours dans le pays.

Manifestations du week-end dernier : Le premier ministre fait le point avec les secrétaires généraux des ministères

Deuxième réunion du chef du gouvernement avec les secrétaires généraux

Notre pays, particulièrement la capitale, a été marqué ces derniers jours par de graves troubles ayant fait de nombreuses victimes et causé d’importants dégâts matériels.

Devant l’ampleur et la tournure dramatique de la crise : IBK concède une recette rejetée par l’opposition

«Dissolution de fait» de la Cour constitutionnelle et réexamen de ses résultats mitigés comptant pour le second tour des dernières législatives.

Quatre organisations internationales condamnent les violences à Bamako et appellent au dialogue

Des manifestants dans le quartier de Badalabougou, à Bamako, le dimanche 12 juillet 2020. MICHELE CATTANI / AFP

Les représentants dans le pays de l'Union africaine, de la Cédéao, de l'ONU et de l'UE se disent très préoccupés par les troubles dans la capitale, et appellent à la retenue.

Mali: Salif Sanogo, directeur général de l’ORTM : «Ces moments ont été très difficiles»

Plusieurs voitures calcinées dans la cour de l’ORTM

Les agents de Bozola ont souffert le martyre vendredi dernier quand des milliers de manifestants ont envahi leur lieu de travail à l’appel des leaders du M5-RFP. Le directeur général relate le déroulement des événements à la fois rocambolesques et dramatiques

Terrorisme : Le groupe État islamique a recours à des enfants soldats au Sahel

La branche sahélienne du groupe État islamique a recours à des enfants soldats, qui se retrouvent exposés aux opérations militaires françaises contre les djihadistes, a déploré le commandant de la force Barkhane, le jeudi 9 juillet dernier

Au sujet de Soumaïla Cissé, Ibk passe de l’espoir au doute et du doute à l’espoir

Les oiseaux de plus mauvais augure en ont vite déduit que le chef de file de l’opposition n’est plus vivant, tant le président de la République a soufflé le chaud et le froid à son sujet.

Nuit de violence à Bamako: Le quartier “Badalabougou est en deuil”

Bourama Doumbia ne s’attendait pas à prendre une balle quand il est sorti voir ce qui se passait à sa porte, et à figurer parmi les blessés d’une nuit de violences à Bamako.

Forces de sécurité : De la passivité au durcissement

Dans le but de sécuriser la manifestation de vendredi dernier, les forces de l’ordre (police, gendarmerie et garde nationales), sans oublier les services de la protection civile, ont été déployées en grand nombre par les autorités.

Désobéissance civile à Bamako : Paralysie totale !

Courant vendredi 10 juillet, les partisans du M5-RFP (mouvement du 5 juin-rassemblement des forces patriotiques) s’étaient encore réunis au monument de l’indépendance de Bamako, ville des trois caïmans.

Mali: l’imam Dicko lance un appel au calme après de nouvelles violences à Bamako

L'imam Mahmoud Dicko, figure centrale du mouvement de contestation, a appelé au calme après deux jours de violences sur fond de mobilisation contre le présient Ibrahim Boubacar Keita. Ces violences ont fait selon le dernier bilan au moins 11 morts depuis vendredi.

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Covid-19 en Afrique : « La réponse à la pandémie Covid-19 exige des mesures budgétaires fortes »

« L’insécurité, les catastrophes naturelles, les épidémies et les chocs exogènes peuvent provoquer des déficits budgétaires importants et causer une hausse sensible de la dette publique.

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Les mesures annoncées par le Président de la République permettent-elles d'apaiser le climat social ?

09 Juillet


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara

07 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2020