Jeudi 17 Août 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Attaque au Burkina : le commando "probablement venu du nord du Mali"

Le commando qui a attaqué dimanche soir à Ouagadougou le café restaurant Aziz Istanbul, faisant 18 morts, est "probablement venu du nord du Mali ou près de la frontière", a indiqué mercredi à l'AFP une source sécuritaire burkinabè.

Le Premier ministre à Tombouctou après l’attaque contre le QG de la Minusma : L’expression concrète de la solidarité de la Nation

Abdoulaye Idrissa Maïga était accompagné de plusieurs membres du gouvernement et du chef de la MINUSMA. Suite à l’attaque terroriste contre le quartier général de la MINUSMA à Tombouctou lundi dernier, le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga s’est rendu hier dans «la Cité mystérieuse».

Manifestation anti-française de vendredi prochain : L’autre bras de fer avec IBK

Mécontent des propos tenus par le président et de son gouvernement en faveur de la France, le mouvement “Wati sera” invite ses militants et sympathisants ce vendredi 18 août devant l’ambassade de la France

« Monsieur le président, abandonnez votre projet de Constitution, la stabilité du Mali en dépend ! »

Ibrahim Boubacar Keïta, président du Mali

Alors qu’une plateforme de la société civile demande à Ibrahim Boubacar Keïta de rebrousser chemin avant mardi à minuit, Kamissa Camara, chercheuse à Harvard, interpelle le chef de l’Etat.

Révision constitutionnelle au Mali : un giga meeting de soutien annoncé à Abidjan, samedi

La Plateforme de la jeunesse malienne vivant à Abidjan, appelle à un meeting, samedi prochain, pour soutenir le projet de révision constitutionnelle au Mali, a appris, lundi, APA des organisateurs.

Révision constitutionnelle : Le camp du « Non » reporte sa marche sur l’Assemblée nationale à Samedi

L’ultimatum lancé par la plateforme « An Tè A Bana » au président de la République pour un retrait pur et simple de son projet de révision constitutionnelle a expiré hier à minuit.

Burkina Faso: IBK à Ouagadougou pour témoigner de la solidarité du Mali

Le président malien IBK (à g.) et le président burkinabè Rock marc Christian Kaboré, en visite sur les lieux de l'attaque du restaurant Aziz Istanbul le 15 août 2017 à Ouagadougou. © SIA KAMBOU / AFP

Au Burkina Faso, alors qu'un deuil de trois jours après l'attentat de dimanche 13 août y est respecté, le pays a reçu la visite à Ouagadougou d'Ibrahim Boubacar Keita président du Mali. Il est venu au nom de ses compatriotes soutenir les Burkinabè durement touchés par l'attentat du café restaurant Aziz Istanbul qui a fait 18 morts.

Retrait du projet de révision constitutionnelle : – Fin de l’ultimatum ! – IBK tranche !

Ibrahim Boubacar Keïta, président du Mali

Après plusieurs marches et meetings de contestation contre le projet de révision constitutionnelle initié par le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, la Plateforme « Antè A Bana : Touche pas à ma constitution ! »

Soumeylou Boubèye Maiga : « Il n’y a pas d’ultimatum acceptable pour le président…Il n’a pas usurpé le pouvoir et il a un mandat en cours…. »

Soumeylou Boubèye Maiga, Secrétaire Général de la Présidence

Le dimanche 13 août dernier, Soumeylou Boubeye Maiga, président du parti Alliance pour la Solidarité au Mali-Convergence des Forces Patriotiques (ASMA- CFP), non moins ministre secrétaire général de la Présidence était l’invité de l’émission ‘’politik invité’’ sur Africable Télévision.

Pour une neutralité de la France : “Waati sera” en sit-in devant l’ambassade de la France

L’information a été donnée à la faveur d’une conférence de presse animée la semaine dernière par les leaders et les militants du mouvement. 

Après son ultimatum pour le retrait du projet de révision constitutionnelle / *La Plateforme « Antè A Bana » veut battre le pavé ce mercredi / *Demande la mise en accusation du Président IBK pour haute trahison

La Plateforme « Antè A Bana : Touche pas à ma constitution » a décidé à l’unanimité lors de son Assemblée générale du 07 Août 2017 d’exiger du Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA

2018 ou conquête du pouvoir : Tatam Ly (ex-PM), Mamadou Igor Diarra (ex-ministre) et Modibo Koné (ex-DG CMDT) créent un nouveau parti politique : Le Mouvement Mali Kanu – MMK

Oumar Tatam Ly, ancien Premier ministre du Mali

Peut-on dire que les victimes collatérales d’IBK cherchent à prendre leur revanche ? Ca a tout l’air. Les plus connus viennent en tout cas, de créer un mouvement politique dans la perspective du scrutin présidentiel de 2018.

Projet de révision constitutionnelle : LES CHEFS DE QUARTIER DE BAMAKO ET LE RECOTRADE SONT FAVORABLES AU REPORT DU RéFéRENDUM

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, poursuit les consultations des forces vives de la Nation dans le cadre du projet de révision constitutionnelle qu’il a initié.

Mali: neuf morts dont un Casque bleu lors de deux attaques contre l’ONU

Neuf personnes, dont un Casque bleu et cinq agents de sécurité maliens, ont été tuées lundi lors de deux attaques distinctes contre la mission de l’ONU au Mali (Minusma).

Ces attaques --auxquelles s’ajoute un attentat meurtrier dimanche au Burkina Faso (18 morts)-- sont survenues alors que le Conseil de sécurité des Nations unies doit discuter mardi de la sécurité en Afrique.

Insécurité grandissante : Mopti ville se meurt !

La ville de Mopti face à la recrudescence de l’insécurité dans la région est au bord de l’inertie. Les activités économiques notamment la pêche, l’hôtellerie et le tourisme, tournent au ralenti, sans oublier la fermeture  des écoles dans le delta du fleuve Niger.

Tension au Nord du Mali : Barkhane mène plusieurs raids sur des positions du MAA-Plateforme à Tabankort

La localité de Tabankort, située à environ 200 kilomètres au Nord de Gao et à 180 km de Kidal, a été le théâtre de plusieurs raids menés par les soldats français de l’Opération Barkhane, le dimanche 13 août dernier. Bien aucune victime ni blessé n’ait à déplorer, il y aurait tout de même quelques dégâts matériels.

Mali: la Minusma visée par deux attaques meurtrières

Un véhicule de la Minusma à Tombouctou, le 19 septembre 2016. © SEBASTIEN RIEUSSEC / AFP

La mission des Nations unies au Mali a été visée par deux attaques lundi 14 août. La première a eu lieu dans le centre du pays, à Douentza, la seconde au nord-ouest, à Tombouctou.

Révision constitutionnelle : la Cma rejette le contenu du projet

Après la plateforme An tè A Bana, c’est au tour de la Coordination des mouvements de l’Azawad de rejeter le projet de révision constitutionnelle initié par le Président de la République.

Campagne de nationale de reboisement 2017-2018 : un signal fort

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a donné symboliquement hier, le coup d’envoi de la campagne. C’était dans la forêt classée de Koulouba

Mali: la CMA ne veut pas du projet de réforme constitutionnel en l'état

Selon Bilal Ag Acherif, la CMA veut que le projet de Constitution prenne en compte leurs préoccupations. © AFP PHOTO / FAROUK BATICHE

Les ex-rebelles de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) demandent que des dispositions contenues dans l'accord de paix d'Alger soient inscrites dans la Constitution avant qu'elle ne soit soumise à référendum.

Coup de gueule

Propos mémorables

« Une révision constitutionnelle ne vaut que par une adhésion populaire et consciente ». C’est par cette phrase vertueuse et oh combien sage, prononcée le 20 novembre 2001, que l’ancien président Alpha Oumar Konaré, renonçait au Referendum constitutionnel de 2002. Puisse cet esprit inspirer dans un contexte actuel bien plus tendu.   

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

La Parole aux miniers de Foroko

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Modification par référendum de la Constitution (rediffusion)

16 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Coulées de boue en Sierra Leone : plus de 300 morts et 2 000 personnes sans abri

16 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2017