Jeudi 01 Octobre 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali, Vœux de Nouvel An à Koulouba : Les défis de l’heure, le temps du sursaut

Paix, sécurité, école, trêve sociale, gestion des productions céréalières, mise en œuvre des résolutions du Dialogue national inclusif, consommation de drogue… les sujets abordés par les leaders religieux et les légitimités traditionnelles traduisent les inquiétudes du moment.

Ballaké Sissoko: Un chantre du métissage musical

Avec lui, la kora a franchi la porte des cercles fermés de la musique. Son jeu s’appuie sur le socle des mélodies mandingues pour mieux en prolonger la portée, les enrichir de nouveaux échos

Mali, Seydou Badian Kouyaté : Hommage au grand écrivain

À l’occasion du 1er anniversaire de la disparition de l’écrivain et homme politique, Seydou Badian Kouyaté, la troupe théâtrale de la bibliothèque éphémère des éditions Cauris livres lui a rendu hommage à travers une présentation théâtrale 

Système d’écriture : Le n’ko a fait du chemin

Créée en 1949 par Solomana Kanté, un chercheur guinéen, cette écriture est aujourd’hui enseignée dans nos universités et dans plusieurs centres d’enseignement dans le monde, y compris à Harvard et Indiana (états-Unis) et en égypte.

Fête Noël 2019 : Prières et Bénédictions pour le retour de la paix au Mali

La communauté chrétienne du Mali célèbre depuis ce 25 décembre 2019 la fête de Noël, marquant la naissance de Jésus Christ. Selon les responsables l’Église de Bamako, l'édition de cette année est mise à profit pour protéger les enfants et soutenir les forces armées malienne.

Mali, Grande mosquée de Bamako : Prière collective pour la paix des cœurs et des esprits

Le président de la République a pris part à ce recueillement  Au-delà du Dialogue national inclusif, dont l’objectif est de faire en sorte que tous les Maliens sans exclusive, se parlent pour parvenir à l’entente et à la cohésion, les religieux n’ont jamais manqué d’occasion pour prier Dieu le Tout-Puissant et Miséricordieux afin qu’il accorde la félicité à notre cher Mali. Vendredi dernier, le Haut conseil islamique du Mali avait convié à une prière collective à la Grande mosquée de Bamako. Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, y a pris part afin de joindre sa voix à celle des fidèles musulmans pour formuler des vœux et faire des bénédictions pour le retour définitif de la paix dans notre pays. Le chef de l’état avait à ses côtés le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, plusieurs membres du gouvernement, des chefs d’institutions de la République. On notait aussi la présence du président du Haut conseil islamique du Mali, Chérif Ousmane Madani Haïdara et de nombreux fidèles musulmans. «Ce jour est un grand jour pour nous. Nous demandons à tous d’invoquer Dieu, le Tout-Puissant pour le retour de la paix, de la concorde et de la cohésion entre nous», pouvait-on entendre çà et là dans la mosquée.  Après la prière sous la conduite de l’imam Koké Kalé, Me Harouna Toureh qui s’est présenté comme le porte-parole de la CMA et de la Plateforme, a demandé pardon à tous les Maliens au nom des groupes armés signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation. «Le plus important, c’est de se pardonner entre nous croyants. Nous demandons pardon à ce peuple qui a tant souffert depuis 2012. Pour lui, la prière du jour était l’occasion du grand pardon entre les fils de ce pays. À sa suite, d’autres orateurs ont pris la parole pour unanimement reconnaître que le pays a beaucoup souffert pendant près d’une décennie de crise. Ils ont demandé aux uns et autres de saisir l’occasion de se donner la main pour une sortie de crie. Abondant dans le même sens, le président du Haut conseil islamique du Mali, Chérif Ousmane Madani Haïdara a, au nom de tous ses coreligionnaires, apprécié cette initiative. «Que Dieu le Tout-Puissant protège et préserve le Mali», a-t-il lancé avant d’appeler tous les fils du pays à l’unité. Bref, ce sont des fidèles visiblement satisfaits de cette initiative qui ont, à l’unisson, prié pour le retour définitif de la paix dans notre pays.  Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a fait part de toute sa reconnaissance, envers tous les religieux du pays. «C’est ça le Mali. Ce Mali qui n’est ni l’adversité, ni la haine. Entre frères du même pays, c’est la seule règle qui doit prévaloir. Tu m’as causé du tort, je te pardonne. Dieu qui nous a créé pardonne, pourquoi nous êtres humains, nous ne nous pardonnons pas ? », s’est interrogé le chef d’État qui a dit toute sa fierté pour ce pays, tout en rappelant que seul le Mali compte. Mais l’enthousiasme du pardon formulé par Me Toureh a été douché plus tard par le démenti formel des deux groupes armés au nom desquels, il avait prétendu porter la parole. Aussi bien la CMA que la Plateforme, chacun d’eux a publié un communiqué pour désavouer Me Harouna Toureh, tout en assurant qu’ils s’inscrivent dans la dynamique de paix qui vient de prendre un nouvel élan avec leur participation au Dialogue national inclusif.  Mohamed TRAORÉ

Au-delà du Dialogue national inclusif, dont l’objectif est de faire en sorte que tous les Maliens sans exclusive, se parlent pour parvenir à l’entente et à la cohésion

Conquêtes coloniales : Controverse autour du sabre d’El Hadj Omar Tall

Nous avons assisté, il y a quelques semaines, à une large diffusion sur les réseaux sociaux et sur certaines chaînes de télévision, des images d’une grandiose cérémonie à Dakar dite de restitution du sabre d’El Hadj Omar Tall

Mopti : Mobilisation pour la culture de la paix

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet «Appui aux communautés pour le traitement des causes profondes des conflits dans la Région de Mopti» financé par les Pays-Bas, l’ONG Eveil a organisé, le vendredi 13 décembre à Sévaré

Développement du tourisme au Mali : L’APTM envisage l’aménagement de plusieurs sites touristiques !

A l’hôtel Azalaï Salam, le jeudi 12 décembre, les administrateurs du Conseil d’administration de l’Agence de Promotion Touristique du Mali (APTM), ont tenu leur 4ème session ordinaire.

Réconciliation nationale : Bientôt une stratégie et son plan d’actions

Le plan d’actions sera exécuté entre 2020 et 2024

La réconciliation nationale se trouve au cœur du processus de sortie de crise au Mali. Elle apparaît même comme la condition sine qua non de la stabilisation politico-institutionnelle et de la refondation de l’État.

Vérité, Justice, Réconciliation : Audiences ouvertes

13 victimes sont déjà passées à la barre. Elles ont en commun d’avoir traversé plusieurs atrocités lors des différentes crises du Mali de 1960 à nos jours.

Maison africaine de la photographie: Une année 2019 bien remplie

La 23è session du conseil d’administration de la Maison africaine de la photographie (MAP) s’est tenue, lundi dernier, dans les locaux du ministère de la Culture. La réunion était présidée par le secrétaire général du département de la Culture, Andogoly Guindo, en présence du directeur de la MAP, Tidiane Sangaré.

Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage : Le Mali et l’esclavage: quelles perspectives?

C’était lundi 02 décembre 2019 à la Maison de la Presse s’est tenue une journée internationale pour l’abolition de l’esclavage, organisée par la Coalition Malienne des Défenseurs des Droits Humains(COMADDH ).

Violences basées sur le genre au Mali : Ces statistiques inquiétantes !

En 2017 et 2018, le Système des Informations sur les violences basées sur le Genre (GBVIMS), estime que le Mali a enregistré 3 330   cas de violence basée sur le genre contre 2965 durant l’année précédente.

FESCAB : La 3e édition prévue du 27 au 29 février 2020

Le samedi 30 novembre 2019, le palais de la culture a servi de cadre au lancement officiel du Festival de la caricature et de la bande dessinée de Bamako (FESCAB). Ladite rencontre a été présidée par l’ambassadeur du Royaume de la Belgique au Mali, M. Adrien Théâtre, elle a également enregistré la présence du Directeur du festival, M. Adams Diombo, de M. Amagono Saye chargé de la communication du festival et beaucoup de journalistes.

Patrimoine culturel et naturel : Le Mali désormais membre du comité du patrimoine mondial

Notre pays a été élu, mercredi dernier, par les 21 membres du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO, annonce un communiqué du ministère de la Culture. C’était à Paris en France à l’issue de l’Assemblée générale de l’organisation onusienne. Les ministres de la Culture et de l’éducation nationale, présents à cette session, ont mené une campagne

Ligue des oulémas, prêcheurs et imams du Sahel : Un guide des bonnes pratiques contre l’extrémisme violent

Le ministre Thierno Amadou Omar Hass Diallo (au pupitre) a présidé l’atelier

La lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent est une des grandes préoccupations de la Ligue des oulémas, prêcheurs et imams du Sahel (LOPIS).

Commission vérité, justice et réconciliation : Les audiences publiques débutent le 8 décembre prochain

Une cartographie des violations de droit de l’Homme de 1960 à 2017 dans notre pays sera établie

Dans le cadre de son mandat, la Commission vérité, justice et réconciliation (CVJR), prévoit l’organisation de six audiences publiques thématiques reparties sur un an.

Rencontres de Bamako : La photo fait son show

Le chef de l’état visite l’exposition

Véritable plateforme de visibilité pour les artistes photographes et vidéastes d’Afrique et de la diaspora, cette édition mobilise plus de 250 artistes, galeristes, critiques d’art, collectionneurs, venus pour célébrer le 25è anniversaire de ce rendez-vous majeur

12è édition des Rencontres de Bamako : La fête du jubilé d’argent

Des photographes en action lors d’une cérémlonie de la dernière édition des Rencontres de Bamako

L’édition de cette année concerne plus de 85 photographes et vidéastes qui vont compétir pour les différents prix prévus par les organisateurs

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Dépêches du Mali

Blog

Édito : IBK, une ambition manquée pour le Mali ?

Quelle action imprimer désormais à la marche de l'État ?

Le Mali, en pièces détachées, les positions se cristallisent, la gouvernance orageuse et le peuple meurtri. L'urgence, c'est de sauver la patrie en danger. Tout le reste n'est que littérature. 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : finalement que devient le M5 RFP après ce long combat ?

29 Septembre


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit Monsieur Sidiki Kouyaté, Président de l’association Yiriba Koro et membre du Mouvement démocratique et populaire (MDP).

29 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2020