Vendredi 22 Juin 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

5e édition des journées culturelles Dogon : Le lancement effectué !

C’est au palais de la culture, samedi, que le Bureau National de Gina Dogon a procédé au lancement de la 5e édition des journées culturelles Dogon. Cela est une tradition. Comme ce fut le cas avec les précédentes, à quelques semaines des journées, le Bureau National donne le ton à travers une cérémonie modeste à Bamako.

Enfin le Mandé à ses journées culturelles du 13 au 14 janvier 2018 !

L’organisation de ces journées culturelles mandingues est l’association : le Grand Forum du Mandé (GFM) ou « Mandé Bolon Ba » dont le récépissé de déclaration date du 19 août 2015. Cette association constituée de l’ensemble des mandékas (tous ceux qui ont en eux la culture mandingue dans le monde) s’est fixée comme ambition entre autres

Guerre de leadership au sein du Haut conseil islamique : Thierno Hady Thiam court-circuite le représentant du président Mahmoud Dicko

Reçus hier au palais de Koulouba dans le cadre de la présentation des vœux au chef de l’Etat, des leaders du Haut Conseil Islamique ont failli se donner en spectacle.

Pour incitation à la violence : Iba Montana interdit de toutes activités musicales en Commune IV

C’est la mairie de la Commune IV qui a donné le ton de sanction contre le jeune rappeur Issa Diabaté alias Iba Montana. Suite à une décision municipale, le jeune rappeur n’a plus droit de faire des prestations artistiques et musicales dans cette Commune.

Culture : “Mandé Blonba” du 13 au 14 janvier

La 1re édition des Journées culturelles du Mandé se tiendront du 13 au 14 janvier 2018 au Palais des sports de l’ACI-2000. L’annonce a été faite hier en conférence de presse à la Maison de la presse. Association apolitique et non confessionnelle, Le Grand Forum du Mandé est un cadre de rencontres et d’échanges. 

Réconciliation : Pourquoi certains ne croient pas à la loi d’amnistie d’IBK

Ibrahim Boubacar Keïta, président du Mali

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, se croit sur le chemin d’une réconciliation. Pourtant son annonce d’une loi pour amnistier des rebelles n’ayant pas de sang sur leurs mains reste incompréhensible pour certains.

Promotion de la culture dogon : La mare d’Antogo classée patrimoine culturel national

Le conseil des ministres du vendredi 5 janvier a pris certaines décisions importantes pour les hommes de cultures en particulier ceux du pays dogon. En effet, la mare d’Antogo a été classée patrimoine culturel national.

Biennale spéciale Bamako 2017 : La cohésion sociale renforcée

Pendant sept jours de compétition, toutes les régions du Mali ont démontré leur compétence par des chants et appels à la paix et à la cohésion sociale, sous les couleurs nationales, au Palais de la Culture Amadou Hampâté Bah, pour un Mali un dans la diversité.

Téléphone portable : L’appareil de la discorde dans des couples

Le téléphone portable joue un rôle important dans la vie de tous les jours. A l’inverse, il engendre beaucoup de problèmes dans  bon nombre de couples. Malgré son côté utilitaire, le téléphone portable est synonyme de conflits chez beaucoup de couples. Pour Touré Kadiatou Dao, le problème causé par le téléphone portable dans un couple se situe à deux niveaux.

Biennale spéciale Bamako 2017 : Tombouctou sur la première place du podium

Durant une semaine, les jeunes ont chanté la paix et la cohésion nationale et c’est le drapeau vert, or et rouge qui flottait, chaque nuit, dans la salle Bazoumana Sissoko du Palais de la Culture, pour renforcer notre amour pour la patrie

Mali: un rassemblement contre les violences faites aux femmes

Mme Dembélé Oulematou Sow

Un rassemblement s’est tenu hier, mardi 2 janvier, à la Pyramide du souvenir de Bamako pour dénoncer les violences conjugales ; 150 personnes étaient réunies autour du collectif des Amazones pour réclamer des mesures en faveur de la protection des femmes.

Koulouba : DES ARTISTES DECORES PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Comme cadeau de fin d’année, ils ne pouvaient rêver mieux. Pour la première fois des artistes musiciens maliens dont les voix et les instruments ont raisonné partout au monde, ont reçu de leur vivant les hommages de toute la nation.

Mali: victoire polémique de Tombouctou à la Biennale artistique de Bamako

La Biennale artistique et culturelle s'est achevée dimanche 31 décembre 2017, à Bamako. Mettant aux prises les dix régions administratives du pays, le district de Bamako et une troupe de la diaspora, dans les disciplines de la musique

La fête du 31 décembre : Détour pour les filles

La Saint sylvestre communément appelé au Mali « le 31 décembre » est une fête privilégiée des jeunes garçons et filles. On assistait au lendemain de cette fête à des coups et blessures chez les jeunes filles de la part des mecs pour les avoir faussés compagnie, des histoires de « plaquer son copain », c’est-à-dire les mettre le lapin.

BAC 2017: Le ministère de la Culture joue sa partition dans l’application de l’Accord de paix

Après de multiples reports de l’organisation de la Biennale culturel et artistique spéciale de Bamako, l’événement voit enfin le jour. C’est tout le Mali qui se trouve représenté à Bamako pour relever le défi de la réconciliation et de la paix. 

Biennale artistique et culturelle : C’est parti pour une semaine de festivités

De par son caractère particulier, l’édition de cette année est dite spéciale, parce qu’elle devrait contribuer pour le retour de la paix.

L’alcoolisme : À quand le retour de la dignité au Mali ?

La dignité est l’une des valeurs cardinale que nous devons garder comme souvenir légué par nos descendants. Mais aujourd’hui, elle ne fait plus partie des priorités de la jeunesse Malienne.

Les coups de la vie : ‘’Qui sème le vent, récolte la tempête…’’

Il y a six ans de cela, quatre de mes amis ont vécu une situation assez dramatique. Ce sont : Mahamadou alias Madess, Collins, Paul que nous appelons affectueusement Paolo et Franc. Nous avions presque tous entre 18 et 20 ans. C’était la belle vie, l’insouciance totale. Collins et Paul étaient étudiants et Mahamadou, Franc et moi étions en terminale.

Biennale artistique et culturelle : Une autre étape de la mise en œuvre de l’accord pour la paix

Pour le renforcement du dialogue interculturel, l’accord pour la paix et la réconciliation nationale exige en son annexe 3, le retour de la Biennale artistique et culturelle. La cérémonie de lancement de l’édition spéciale Bamako le dimanche, a tenu toutes ses promesses.

Noël 2017 : Un nouveau départ pour le tout nouveau Cardinal, son éminence Jean Zerbo

C’est le Lundi 25 Décembre que la Communauté Chrétienne du Mali célèbre Noël. à l’instar de tous les chrétiens du monde.

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Interview de Hamed Diane SEMEGA Haut Commissaire de l'OMVS

Coup d'gueule

Modibo Fofana, journaliste : « Le Mali souffre de cinq maux: l'obscurantisme, l'analphabétisme, l'opportunisme, le népotisme et le "situationnisme" »

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Réfugiés économiques... ou de guerre (rediffusion)

21 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Angélique Kidjo lance le débat

21 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2018