Jeudi 24 Août 2017
Prévention de exode rural

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Au revoir 2016, 2017 sous de nouveaux auspices

Une année s’achève, une autre commence.

L’espoir reste néanmoins vivace dans un Mali qui peine encore à sortir des décombres de la crise sociale et sécuritaire qui la secoue depuis plusieurs années.

Les défis restent colossaux dans un pays où tout semble à faire ou à refaire. La sécurité, la santé, l’éducation, l’emploi des jeunes sont autant de secteurs où le leadership politique devrait s’affirmer le plus dans le sens de l’apaisement du climat social.

Puisse 2017 être véritablement l’année de la revanche sur l’injustice sociale, la mauvaise gouvernance et tous les maux dont souffre notre Maliba.

Dépêches du Mali continuera à dénoncer. Pas pour dénoncer, mais pour mieux construire. Les dérives, l’abus et l’outrecuidance doivent être boutés avec la dernière énergie. Notre rôle de veille dévient absolument impérieux. Sans répit et sans ménagement aucun, nous continuerons à alerter le politique sur le respect strict des libertés fondamentales et démocratiques, arrachées de haute lutte par la révolution de mars 1992, gage de la stabilité sociale tant clamée.

L’équipe « Dépêches du Mali » vous présentes ses sincères excuses pour les incartades, écarts ou manquements relevés ça et là dans ses productions.

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2017 !!! 

La rédaction !

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup de gueule

IBK retire son projet malicieux et impopulaire : « Je l’ai fait, parce que… on ne saurait en rajouter aux périls existants… »

Lisez le discours à la nation du président de la République IBK au soir du 18 août, alors que la plateforme « An tè A Bana » prévoyait samedi une nouvelle descente dans les rues de Bamako. 

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

La Parole aux miniers de Foroko

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Tout travail mérite salaire (rediffusion)

23 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La crédibilité des élections en Angola déjà remise en question

23 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2017