Mercredi 29 Janvier 2020
Banniere SAma Money

Mali : La Chambre d'accusation a décidé ce 28 janvier 2020 de la mise en liberté provisoire du Général Amadou Aya Sanogo (auteur du coup d'état de 2012) et codétenus

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Soutien à la paix et au développement : Le Comité national olympique et sportif du Mali célèbre le 6 avril

La journée du 6 avril, décrétée par le Comité international olympique (CIO) et les Nations-Unies Journée internationale du sport encore baptisée «Journée internationale du sport pour le développement et la paix» a été célébrée sur tout le territoire national du Mali.

Notre pays, à l’instar des pays membres du CIO, a célébré lundi dernier la journée internationale du sport pour le développement de la paix. Le ton des festivités a été donné au stade Ouezzin Coulibaly de Bamako par la Première dame de la République , Mme Keita Aminata Maïga en présence des plus hautes autorités sportives du Mali a commencé par le ministre des Sports Housseini Amion Guindo accompagné des plusieurs membres de son cabinet, le président du CNOSM, Habib Sissoko et plusieurs sportifs de haut niveau. Au cours de la cérémonie, les participants ont brandi un carton blanc qui a été pris en photo. Ces photos seront postées sur les réseaux sociaux dont twitter, facebook, etc.

Mme Keita Aminata Maïga a affirmé qu’au-delà de la célébration de la journée, la puissance même du sport en tant que levier capable de contribuer à la paix et au développement mérite d’être signalée partout dans notre pays. Elle a ajouté que la solidarité dans le sport apparaît comme un outil puissant pour apporter la paix et le développement au Mali. «Bravo au CNOSM et au président de l’association Peace and sport,  Joël Bouzou qui a eu l’initiative», a-t-elle martelé.

Le président du CNOSM, Habib Sissoko, a félicité le mouvement olympique du Mali pour avoir célébré la journée dans notre pays. Selon lui cette journée marque le pont entre le sport et la paix qui sont deux entités qui riment en parfaite accord. «Le sport et la paix vont ensemble. Les valeurs olympiques prônent la paix, le développement t l’entente. Il faut qu’on comprenne cela. L’olympisme est synonyme de paix et de développement», a-t-il ajouté.

Proclamée par les Nations Unies le 23 août 2013, sur initiative du Comité international olympique (CIO), la Journée internationale du sport pour le développement et la paix a été célébrée pour la seconde fois consécutive le 6 avril 2015 partout sur la planète. Cette journée vise à reconnaître et à promouvoir le travail important qui est effectué par les acteurs de la paix et du développement par le biais du sport. Il s’agit également pour les Nations Unis et les dirigeants du CIO de réaffirmer la valeur du sport comme facteur significatif de développement communautaire, de maintien  de la paix et de réconciliation.

Ye

Source : Le Katois du 08/04/2015

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Charles Sanchez, coordinateur de la plateforme PPLAAF, à propos de CFI Medias qui, à travers une lettre adressée fin décembre 2019 au ministre béninois de la justice, a livré le journaliste Ignace Sossou à ses bourreaux. 

Lire la suite

Blog

Professeur Ahmadou Aly Mbaye, à propos de la fin du F CFA : « l’ECO a le mérite d’éjecter la France du système »

La date du 21 décembre 2019 sera historique pour les pays de la Zone CFA, qui vient de connaitre le second important changement dans son arrangement institutionnel, en 75 ans d’existence, après la non-moins historique dévaluation de 1994.

Lire la suite

Fin de la formation des jeunes communicateurs traditionnels

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Les Gondwanois

28 Janvier


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Centrafrique : le mea-culpa de François Bozizé

28 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2020