Mardi 25 Juin 2024

Coupe de la Confédération : Le Réal sur le fil du rasoir

Lanterne rouge de la poule D, l’équipe de Djicoroni-Para n’a plus droit à l’erreur. Elle doit impérativement gagner contre le TP Mazembe, à l’occasion de la 5è journée de la phase de poules et en même temps, compter sur une défaite des Young Africans de Tanzanie contre l’US Monastir pour continuer d’y croire.

Les chances des Noirs et Blancs sont quasi inexistantes

Le groupe D de la Coupe de la Confédération rendra peut-être son verdict dès ce week-end à l’occasion de la 5è journée de la phase de poules. Lanterne rouge du groupe, le Réal (2 points) reçoit le Tout-Puissant Mazembe de la RD Congo (3è, 3 points), dimanche au stade du 26 Mars, à 16h et au même moment, Young Africans de Tanzanie, (2è, 7 points), accueillent le leader du groupe, l’US Monastir de Tunisie (10 points), déjà qualifiée pour les quarts de finale.

Pour espérer poursuivre l’aventure, le Réal doit impérativement battre le TP Mazembe et en même temps compter sur une défaite des Young Africans contre les Tunisiens. Si les Tanzaniens gagnent à domicile, les Réalistes et les Corbeaux (surnom du TP Mazembe) congolais diront adieu à la compétition, quel que soit le résultat de leur confrontation.

C’est dire qu’aucun de ces deux clubs n’est maître de son destin et que les Young Africans et les Monastiriens sont les mieux placés pour décrocher les deux tickets qualificatifs des quarts.  En tout cas, il faudra beaucoup de concours de circonstance favorable pour voir les Scorpions et les joueurs de Lubumbashi franchir le cap de la phase initiale. Mais c’est le football, il reste deux journées de compétition et six points à prendre pour le représentant malien pour espérer une hypothétique qualification en quarts de finale.

«Nous jouons notre dernière carte. Tout le monde est conscient de l’enjeu de cette 5è journée», souligne l’entraîneur du Réal, Nouhoum Diané.  «Après quatre journées de compétition, nous sommes dans une situation presqu’identique à celle de l’équipe que nous allons recevoir. On jouera pour la victoire, en espérant sur un faux pas des Young Africans contre l’US Monastir», ajoute le technicien de Djicoroni-Para, dont les joueurs courent toujours derrière leur premier succès.

Ce n’est pas le cas du TP Mazembe qui a dominé les Scorpions 3-1 lors de la première journée de la compétition. Mais après ce départ canon, les Corbeaux ont été battus, successivement par les Young Africans (2-0) et l’US Monastir (0-2 à domicile et 0-1 en Tunisie). Le capitaine du Réal, Mohamed Camara, s’attend à une rencontre difficile, mais croit encore aux chances de son équipe.

«Nous souhaitons voir tous les supporters du pays, dimanche au stade du 26 Mars pour porter l’équipe vers la victoire», a déclaré le joueur, alors que son coéquipier, Émile Koné s’est dit convaincu que l’équipe va se relancer contre le TP Mazembe.

«Le TP Mazembe est une équipe prenable. Nous avons des regrets après les matches nuls face à l’US Monastir et aux Young Africans à domicile mais nous allons tout mettre en œuvre pour nous racheter à l’occasion de cette 5è journée. De toute façon, nous n’avons d’autre choix que de gagner pour préserver nos chances de qualification, même si nous ne sommes plus maîtres de notre destin», a confié le défenseur central.

Quant au président des supporters du Réal, Bounafou Sylla, il a insisté sur la mobilisation des inconditionnels pour porter l’équipe vers la victoire. «C’est notre dernière chance et nous devons la saisir. Je lance un appel aux supporters du Stade malien, du Djoliba, du COB, bref, tous les supporters maliens à venir au stade dimanche pour soutenir les jeunes. Ils ont besoin d’être soutenus pour relever ce défi», a dit Bounafou Sylla.

Les Congolais sont arrivés à Bamako hier et feront la traditionnelle reconnaissance du terrain, samedi à 16h à huis clos.

Dimanche19 mars au stade du 26 mars

16h : Réal-TP Mazembe

Djeneba BAGAYOGO

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024