Vendredi 02 Décembre 2022

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Tournoi UFOA-A U20 : le Mali à 90 minutes de la CAN

«Si on reste soudé et si on joue collectif, on gagnera le match. Mais si on bafoue notre football, on risque d’échouer. Que Dieu nous en garde».

C’est ce message adressé à ses coéquipiers par le capitaine des Aiglons Cheick O. Keïta, mercredi avant la séance d’entraînement.

Pour le milieu de terrain de la sélection nationale U20, l’heure n’est plus aux calculs, mais plutôt à la mobilisation et à la concentration avant d’affronter la Gambie, aujourd’hui, au compte de la demi-finale. Et l’international junior d’insister sur l’enjeu de la rencontre : «ce match contre la Gambie est comme une finale qu’il faut impérativement gagner. C’est la condition sine qua non pour participer à la prochaine CAN».

Selon le milieu de terrain des Aiglons, «l’équipe est motivée à 100%» et personne dans le groupe n’imagine une absence du Mali en Egypte l’année prochaine. Abdoul Salam Dembélé appuie son capitaine : «Nous avons regardé quelques séquences du dernier match des Gambiens. Nous avons déjà quelques idées sur eux. S’il plaît à Dieu, nous allons gagner», a dit l’attaquant des Aiglons. Quant au défenseur Moussa Camara, il soulignera l’état d’esprit du groupe, avant d’afficher sa confiance.  «Nous allons aborder cette rencontre avec beaucoup de sérénité. Depuis le début du tournoi, nous nous sommes fixé comme objectif de disputer au moins la finale synonyme de qualification pour la CAN.

Mais l’objectif principal, c’est le trophée de notre zone pour couronner le travail. Cette rencontre contre la Gambie est donc très importante. S’il plaît à Dieu nous allons offrir la victoire au peuple malien».

Les protégés du sélectionneur Demba Mamadou Traoré affichent donc une belle envie collective de réaliser quelque chose ensemble et c’est sans doute là que réside la force du groupe. Certes, la sélection gambienne n’est pas née de la dernière pluie, elle joue en bloc et a des attaquants très rapides et plutôt colosses. Mais les Aiglons savent déjà tout ça et c’est en hommes avertis qu’ils se sont préparés.

Le capitaine Cheick O. Keïta et ses partenaires savent aussi qu’ils ont une bonne occasion d’écrire leur propre histoire, s’ils se qualifient pour la phase finale et éventuellement à la Coupe du monde de la catégorie. Mais s’ils échouent, ils n’auront plus jamais une autre occasion de se racheter à ce niveau. Pour mémoire, les Aiglons ont raté la dernière CAN, alors qu'ils étaient détenteurs du trophée. Quant aux Gambiens, ils ont remporté la compétition en 2021 et visent une deuxième couronne continentale.

Dans l’autre demi-finale, le Sénégal croisera le fer avec le pays hôte, la Mauritanie. Invaincue, l’équipe sénégalaise (3 victoires et 1 nul), abordera la rencontre avec les faveurs du pronostic, mais les Mourabitounes juniors seront portés par tout un stade et restent capables de créer l’exploit devant leur public. Gare donc au complexe de supériorité pour le Sénégal.

Envoyé spécial

Seïbou S.

 

KAMISSOKO

Aujourd’hui au stade Cheikha Ould Boïdiya

17h30 : Mali-Gambie

20h30 : Sénégal-Mauritanie

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

APPEL A CANDIDATURES « Prix Oumar Diallo » pour les jeunes journalistes 6e édition

Radio, presse écrite et en ligne
Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Blog

Lettre ouverte à messieurs les chefs d’État de la Cedeao

Messieurs les chefs d’État,

Avec toutes mes excuses et la déférence due à votre rang, j’ai à cœur de vous parler de la situation de crise multidimensionnelle qui sévit dans mon pays depuis janvier 2012, -près de 10 ans déjà- et de la lecture peu heureuse que vous, au sein de la Conférence des chefs d’État de la CEDEAO, en faites, avec une certaine altération des idéaux de notre organisation régionale d’intégration.

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Les nouvelles autorités de la transition peuvent-elles venir à bout de l’insécurité grandissante ?

13 Juillet


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Nouhoum Togo, Président de l’Union pour la Sauvegarde de la République.

13 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2022