Lundi 28 Septembre 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Coupe CAF : Le Djoliba attend le Horoya de pied ferme

Battus 1-0 à l’aller à Conakry, les Rouges ne jurent que par le rachat et assurent être prêts à relever le défi, dimanche au stade du 26 Mars. Les matches retour de la phase de poule de la Coupe CAF se disputent ce week-end.

Au Mali et en Guinée, les regards des supporters seront braqués vers le choc Djoliba-Horoya qui aura pour cadre le stade du 26 Mars. Au match aller à Conakry, les Rouges s’étaient inclinés 0-1, une défaite qui leur a coûté la première place de la poule. L’enjeu de cette 4è journée sera donc placé sous le signe du rachat pour le capitaine Seydou Diallo et ses coéquipiers qui doivent impérativement gagner pour se hisser à la hauteur de leurs adversaires qui occupent la tête du classement avec 7 points. Après trois journées de compétition, le Horoya devance le Djoliba de 3 unités et seule la victoire permettra aux joueurs de Georges Kouadio de refaire leur retard.

Si le Djoliba s’impose, il reviendra à la hauteur de son adversaire, mais si les Guinéens gagnent, ils s’envoleront en tête du classement. Du côté du Complexe sportif Karounga Keïta, il n y a qu’un seul mot pour ce deuxième acte avec le Horoya : la victoire. «Oui, c’est un match important parce que c’est la 4è journée. Après ce match, il nous reste deux journées et il faut engranger au minimum 10 points pour être sûrs de passer ce tour. Il faut absolument aller chercher ces 3 points, les jeunes sont conscients de l’importance du match», martèle Georges Kouadio. Et d’ajouter : «Nous allons nous battre car nous avons besoin de la victoire. Tout le Mali en a besoin. Nous allons nous organiser pour l’avoir, je ferai en sorte que l’équipe soit heureuse au soir du 12 janvier et de permettre à toute la population du Mali d’être en liesse».

«On a joué deux matches de championnat qui nous ont permis d’être en jambes. Donc sur le plan physique et mental, les joueurs sont prêts. Certains blessés sont revenus. Nous préparons ce match comme tous les autres matches, c’est-à-dire sans pression», insistera Georges Kouadio, avant de rendre hommage aux supporters. «On a les meilleurs supporters, ils aiment leur équipe. Partout où on va, ils sont là, ils seront encore là dimanche et feront bloc derrière l’équipe. Les supporters du Djoliba sont comme des guerriers», encense le technicien ivoirien qui pourra compter sur le capitaine Seydou Diallo et l’avant-centre Hamidou Sinayoko. En revanche, Aboubacar Traoré semble trop juste pour être aligné.

Le capitaine Seydou Diallo, absent lors des deuxième et troisième journées pour cause de blessure assure être prêt et affiche sa confiance pour la suite des événements. «On a oublié la défaite du match aller. On se prépare bien pour ce match retour. Maintenant, on sait comment l’équipe joue et on va travailler dans ce sens car c’est un match important pour nous. Si on arrive à gagner ici, on fera un grand pas vers la qualification», déclare l’arrière droit djolibiste. «Je reviens petit-à-petit, j’ai joué 90 minutes mardi sans problème (contre le Nianan, 1-1), je suis prêt. On a les moyens de battre cette équipe du Horoya, mais le plus important, c’est de marquer et on travaille dans ce sens. Notre force, c’est nous-mêmes, il faut être solidaire sur le terrain pour avoir la victoire», a ajouté le capitaine des Rouges.

Pour le milieu de terrain, Sambou Sissoko, le match est capital pour le Djoliba. « On a trébuché à Conakry en perdant 1-0. Mais Dieu faisant bien les choses, on garde la deuxième place de notre groupe, mais il nous faut cette victoire pour nous rapprocher ou revenir à la hauteur du Horoya. L’objectif principal, c’est la qualification pour les quarts de finale et on se battra pour ça», martèle le milieu de terrain. «Nos dirigeants ont pris toutes les dispositions, afin que l’équipe aborde bien la rencontre. Au match aller, on a trop respecté l’adversaire, sinon, l’équipe était prenable. Maintenant, on sait comment le Horoya joue. On va les presser haut et essayer de marquer les premiers. Le mot d’ordre c’est la victoire», conclura l’ancien joueur de l’USFAS.

Le vice-capitaine, Emile Koné insiste également sur l’enjeu de la rencontre. «C’est un match décisif pour les deux équipes. Si le Horoya parvient à s’imposer ici, on sera distancé et obligé de cravacher lors des deux dernières journées pour arracher la qualification. Mais si on gagne, on sera dans une bonne position pour décrocher notre qualification, dès la 5è journée, avant notre déplacement en Afrique du Sud pour le dernier match de poule», développe le défenseur central. « On est en train de travailler sur nos erreurs du match aller à Conakry. On ne doit pas commettre les mêmes erreurs. On a les moyens de relever le défi, mais la clé du match sera nos supporters, s’ils sortent massivement et nous supportent, cela nous motivera davantage pour qu’à la fin du match tout le peuple malien soit heureux», renchérira le natif de Ségou. Quant à l’ailier David Ekwa, il clame clairement la revanche. «C’est un match décisif, vu qu’on a perdu à Conakry. On est animé d’un esprit de revanche et notre ambition est de prendre la tête du classement», dit sans détours le Camerounais. « On a les moyens de gagner. Le staff technique et nous les joueurs, nous travaillons dans ce sens. On a le moral gonflé à bloc. A l’aller on a été maladroit devant les buts. Le Horoya, c’est une grande équipe et les erreurs se paient cash. On a oublié cette défaite, on va essayer de faire plus pour l’emporter à domicile. Les supporters croient en nous, je leur demande de rester soudés comme ils l’ont toujours été. Nous donnerons le meilleur de nous-mêmes pour avoir la victoire, dimanche», promet David Ekwa.

Après la défaite de la manche aller, le Djoliba a disputé deux rencontres de championnat qui se sont soldées par une victoire contre l’AS Performance (2-0, 12è journée) et un match nul contre le Nianan (1-1, 13è journée). Le milieu de terrain, Sambou Sissoko (22è min) et l’avant-centre Cheick Tidiane Niang (57è) ont marqué contre l’AS Performance, tandis que l’attaquant Hamidou Sinayoko (73è min) a inscrit le but égalisateur contre le Nianan après l’ouverture du score d’Ousmane Samaké (11è min). Après 13 journées de compétition, les Rouges sont leaders du groupe A, avec 35 points et comptent 10 unités de plus que leur poursuivant immédiat, le Réal (25 points). A l’instar du Djoliba, le Horoya a également disputé deux matches pour une victoire contre Satellite FC (3-2) et un nul contre Fello Star de Labé (1-1). Et après 6 journées de débats, le Horoya est co-leader du championnat avec Kamsar, Loubha FC, AS Kaloum et Wakrya FC. Les cinq formations comptent chacune 11 points.

Ladji M. DIABY

Dimanche 12 janvier au stade du 26-Mars

19h : Djoliba-Horoya

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Édito : IBK, une ambition manquée pour le Mali ?

Quelle action imprimer désormais à la marche de l'État ?

Le Mali, en pièces détachées, les positions se cristallisent, la gouvernance orageuse et le peuple meurtri. L'urgence, c'est de sauver la patrie en danger. Tout le reste n'est que littérature. 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Faut-il donnez la primature au M5 RFP ?

24 Septembre


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit Monsieur Tahirou Bah, membre du mouvement Espoir Mali Koura.

15 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2020