Dimanche 19 Août 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Basket-ball : HAROUNA MAÏGA NOUVEAU PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION

Harouna Maïga est le nouveau président de la Fédération malienne de basket-ball (FMBB). Il a été élu hier, à l’occasion du 28è Conseil national de la fédération, avec 8 voix, contre seulement 1 pour son challenger, l’ancien arbitre international, Moussa Touré (Sérigne Thiam qui a été le premier à annoncer sa candidature a finalement rejoint la liste de Moussa Touré). Le frère-ainé de l’ancienne capitaine des Aigles, Hamchétou Maïga «Tanty» succède à Me Jean Claude Sidibé, nommé ministre des Sports en décembre dernier. Celui qui occupait le poste de trésorier général de l’ancien bureau, dirige une équipe de 19 membres. Les postes de premier et deuxième vice-présidents sont occupés, respectivement par Adama Traoré et Metty Ag Mohamed Rhissa, alors que Seydou Maïga garde le secrétariat général. Huit nouvelles têtes font leur entrée dans le bureau. Entre autres on peut citer l’ancienne internationale Djénébou Sanogo (direction technique nationale), Moctar Sy (président de la commission d’organisation), notre confrère Bakara Diallo (président de la commission communication et média), Salif Touré (trésorier général).

Dans une brève allocution, le nouveau président de la FMBB dira que c’est un honneur et une fierté pour lui d’avoir été choisi par les délégués, ajoutant qu’il mesure la dimension de la tâche qui l’attend et qu’il fera tout pour être à la hauteur. «Notre nouveau mandat sera placé sous le signe de la poursuite du vaste chantier de reformes amorcées. Pour ce faire, une conjugaison des efforts de tous les acteurs du basket-ball est sollicitée», dira Harouna Maïga avant de lancer à l’endroit des ligues : «vos recommandations seront traitées avec attention et serviront de gouvernail pour mener à bien la délicate mission qui vient de nous être confiée». Le nouveau président de la FMBB poursuivra : «Sachez que la réussite est au bout de la solidarité et de l’entraide, dont nous avons toujours fait montre. Plaçons nous dans une dynamique de continuation de l’atteinte de nos objectifs sous trois angles principaux : la consolidation des acquis; le renforcement des capacités de acteurs; faire de la balle au panier un vecteur de paix et de cohésion sociale dans le contexte particulier de notre pays».

Auparavant, le président par intérim de la fédération et ancien premier vice-président du bureau sortant, Bachékou Doucouré avait salué l’héritage laissé par Me Jean Claude Sidibé, martelant que «les chantiers ouverts sont énormes et doivent être poursuivis». «Nous devons être fiers de notre discipline et de nos résultats», a ajouté Bachékou Doucouré. La cérémonie était présidée par le ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé, en présence du représentant du Comité national olympique et sportif (CNOS), Oumarou Tamboura.

Ladji M. DIABY

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Abdoulaye Konaré, malien de l’extérieur, à propos du second tour de la présidentielle au Mali : « Si les maliens acceptent ce résultat fabriqué au nord, nul doute qu’IBK se fera remplacer en 2023 à la tête de l’Etat par son Karim Keita »

Blog

L’irrécusabilité du juge constitutionnel : Vers la naissance d’un Dieu au Mali !

« Le juge, gardien de la règle de droit, pacificateur social, protecteur des droits, régulateur des institutions autant de qualificatifs que l’on puisse accorder à un être humain fort et fragile fait de ténèbres, d’orgueil et d’erreurs

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

C'est quoi un facilitateur ? (rediffusion)

17 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Ibrahim Boubacar Keïta réelu

17 AOût

© Dépêches du Mali 2012 - 2018