Mercredi 23 Mai 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Primes de motivation : Les aiglonnets passent à la caisse

Les joueurs de la sélection nationale de football, U17 et leur staff technique ont perçu leurs primes, le lundi 15 janvier, le sélectionneur, Jonas Komla et ses protégés étaient au ministère des Sports.

Les champions d’Afrique en titre ont empoché, chacun, dix millions de F cfa, contre le double pour le sélectionneur national, Jonas Komla et quinze millions pour l’entraîneur-adjoint, Bréhima Traoré «Brémablen». Pour mémoire, les Aiglonnets (surnom de la sélection nationale cadette, ndlr) ont remporté la coupe d’Afrique de la catégorie, Gabon 2017, devenant, ainsi, les premiers à s’adjuger le trophée continental deux fois consécutivement. Quelques mois plus tard, les protégés de Jonas Komla se classeront quatrièmes de la Coupe du monde, en Inde.

Lors de cette grande messe du football mondial de catégorie d’âge, les Aiglonnets, après avoir terminé deuxièmes de leur groupe, au premier tour, ont battu, successivement l’Irak (5-1, huitièmes de finale), le Ghana (2-1, en quarts de finale), avant de tomber en demi contre l’Espagne. Au match de classement pour la troisième place, la sélection nationale cadette subira la loi du Brésil (2-0), se contentant, ainsi, de la quatrième place du Mondial. Le

Le lundi 15 janvier, c’était donc la fête pour le capitaine Mohamed Camara et ses coéquipiers qui ont reçu, chacun une enveloppe de dix millions de F cfa, comme primes de motivation. C’est dire que la nouvelle année a bien commencé pour les champions d’Afrique 2017.

Seïbou S.

KAMISSOKO

Source : L'Essor  18 Jan 2018

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre…», dixit Mamadou Ismaïla Konaté, ancien ministre de la Justice

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre ou de lui résister. Beaucoup vivent de ses fruits ou du bénéfice de ses produits aussi nocifs que mortels que le Sida. Si rien n’est fait par contre, on sera obligé de tout faire pour en guérir sinon en mourir »

Blog

« Cultivez vos propres champs ! », dixit le Pr Clément Dembélé

« Jeunes maliens, Je vous vois un jour tous ensemble dans « le parti du peuple malien » au lieu de vous diviser pour des gens qui n’ont rien donné autre que la désuétude politicienne dans ce pays.

Ne soyez pas porteurs de témoin de cette déception dont vous en êtes victime. Cultivez vos propres champs!!!

Lire la suite

Présidentielle 2018 : La Voix de la Société Civile

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Le futur de Président-Fondateur

21 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Ramadan: la flambée des prix

22 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2018