Dimanche 22 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Basket-ball : FINALES DE LA COUPE DU MALI, ON PREND LES MÊMES ET…

Les quatre formations qui ont disputé les Play-offs du championnat se retrouvent, à nouveau, pour le bouquet final de Dame coupe. Il s’agit du Djoliba, du Stade malien, chez les Dames, de l’USFAS et de l’AS Police, du côté des Hommes.

Il y a de la revanche dans l’air

Les demi-finales de la Coupe du Mali se sont déroulées, samedi dernier, à travers le pays. Trois rencontres étaient au programme, au Palais des sports. En première heure, les nouvelles championnes du Mali, à savoir les Djolibistes étaient face à Attar club de Kidal et en deuxième heure, l’UASFAS s’est expliquée avec le Stade malien. La troisième confrontation a mis aux prises les équipes masculines de l’USFAS et du Stade malien. Quant à la rencontre qui devait opposer le Débo club et l’AS Police à Mopti, elle n’a pas eu lieu, puisque l’équipe de la Venise a déclaré forfait.

Les deux matches des dames ont tourné à l’avantage du Djoliba et du Stade malien qui ont dominé, respectivement, Attar club (73-60) et l’USFAS (95-70).

Quant à USFAS Hommes, elle s’est imposée devant le Stade malien (84-78).

Ainsi, les deux finales de Dame coupe mettront aux prises, le 1er juillet, au Palais des sports, le Djoliba et le Stade malien chez les Dames; et l’USFAS et l’AS Police, du côté des Hommes. Ce sera donc un remake des Play-offs du championnat national qui ont été remportés par le Djoliba et l’USFAS. C’est dire que si ces deux formations s’imposent, à nouveau, devant leur adversaire respectif, elles réaliseront, chacune, le doublé coupe-championnat. D’un côté donc, Djolibistes et USFASiens viseront le doublé et de l’autre, les Policiers et les Stadistes tenteront de prendre leur revanche et de terminer la saison, sur une note positive. Les deux duels s’annoncent explosifs, avec toutefois, un léger avantage pour le Djoliba et l’USFAS qui disposent d’un effectif plus étoffé et plus expérimenté.

Pour revenir aux demi-finales, notamment, le choc entre l’USFAS et le Stade malien Dames, elle a donné lieu à une belle empoignade qui a tenu en haleine la salle Salamatou Maïga pendant plus d’une heure d’horloge. Porté à bout de bras par deux grands espoirs du basket-ball malien, Hawa Traoré «Wa» et la pivot, Awa Diallo, le Stade malien a émerveillé le public par sa maîtrise technique et, surtout, son adresse dans les tirs primés. Dès le coup d’envoi de la rencontre, les Stadistes prendront la direction des opérations et mèneront 6-0 au tableau d’affichage, après seulement 2 minutes de jeu.

Galvanisées par ce départ tonique, la meneuse Hawa Traoré et ses co-équipières remportent, logiquement, le premier quart temps avec une avance de 11 points, (23-12). Dans le deuxième acte, les Stadistes ne lâchent pas prise; au contraire, elles accentuent la pression sur leurs adversaires.

Résultat : les protégées du coach Amadou Bamba confortent leur avance et bouclent la mi-temps avec une différence de 17 points (44-27). Au retour des vestiaires, on pensait que l’USFAS allait, enfin, sortir de la torpeur et produire un basket digne de son rang. C’était compter sans la détermination du Stade malien qui continuera à dérouler et multiplier les paniers. Grâce à l’internationale Awa Diallo intenable, les Stadistes creusent l’écart au troisième quart temps remporté (63-40, 23 points de différence), avant de terminer la partie en roue libre. Score final : 95-70 pour Wa et ses coéquipières. «Je suis content, après notre qualification pour la finale; les joueuses ont bien joué et méritent cette victoire. Maintenant que nous avons le ticket en poche, il faut tout faire pour aller au bout, c’est-à-dire remporter le trophée de Dame coupe pour sauver notre saison. Je sais que ce ne sera pas facile, mais nous allons tout mettre en œuvre pour prendre le dessus sur le Djoliba», réagira l’entraîneur du Stade malien, Amadou Bamba.

L ‘adversaire du Stade malien, le Djoliba, n’a pas non plus tremblé face à Attar club de Kidal dominé 73-60 au terme d’un match parfaitement maîtrisé par les nouvelles championnes du Mali. Et dès la fin de la partie, l’entraîneur Mamoutou Kané reviendra sur l’objectif qu’il s’est fixé au démrrage de la saison, à savoir le doublé coupe- championnat. «Nous ambitionnons de réaliser le doublé. Le travail est fait à 70%, lors de la finale, nous allons tout mettre en oeuvre pour réaliser les 30% qui restent», martèlera le technicien.

Seïbou S. KAMISSOKO

 

TOUS LES RESULTATS

En Dames

Djoliba-Attar : 73-60

Stade-USFAS : 95-70

En Hommes

USFAS-Stade malien : 84-78

Source : l’Essor

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018