Jeudi 14 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali : le siège de la fédération scellé, les employés renvoyés

Rebondissement dans la crise au sein de la famille du football malien. Alors qu’on croyait les esprits apaisés suite à l’annulation de la décision de dissolution de la Femafoot par le ministre des Sports, les employés de l’instance ont été priés ce jour de rentrer chez eux par des gendarmes.

« Nous avons reçu la visite des policiers avec des huissiers qui nous demandaient de quitter le siège de la Femafoot sur ordre du ministre des Sports. Nous leur avons demandé s’ils avaient une décision de justice. Chose qu’ils n’avaient pas. Après ils nous ont présenté une décision administrative », rapporte le site Footmali qui reprend les propos d’un employé.

Quelques heures auparavant, une note de la FIFA adressée au ministre des Sports, Housseini Guindo ramenait l’ordre fédéral avant une mission de l’instance mondiale pour évaluer la situation. « Nous sommes aux regrets de vous informer que la suite a été contraire audit écrit du 11 mars que le Ministre vous a envoyé par fax et dont nous n’avons pas reçu copie », lit-on dans un courrier adressé ce jour par Mamadou Diallo, secrétaire général adjoint de la Femafoot à la FIFA.

A la suite de sa dissolution de la fédération, le ministre des Sports a mis sur pied un Comité de 19 membres qui devra gérer les affaires courantes. L’actuel bureau de la Femafoot dirigé par Boubacar Diarra arrive à terme de mandat dans 8 mois

Source : Africa Top sports 16/03/17

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

A quoi servent les sommets ?

13 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Togo: vers un dialogue?

13 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017