Lundi 23 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali : le siège de la fédération scellé, les employés renvoyés

Rebondissement dans la crise au sein de la famille du football malien. Alors qu’on croyait les esprits apaisés suite à l’annulation de la décision de dissolution de la Femafoot par le ministre des Sports, les employés de l’instance ont été priés ce jour de rentrer chez eux par des gendarmes.

« Nous avons reçu la visite des policiers avec des huissiers qui nous demandaient de quitter le siège de la Femafoot sur ordre du ministre des Sports. Nous leur avons demandé s’ils avaient une décision de justice. Chose qu’ils n’avaient pas. Après ils nous ont présenté une décision administrative », rapporte le site Footmali qui reprend les propos d’un employé.

Quelques heures auparavant, une note de la FIFA adressée au ministre des Sports, Housseini Guindo ramenait l’ordre fédéral avant une mission de l’instance mondiale pour évaluer la situation. « Nous sommes aux regrets de vous informer que la suite a été contraire audit écrit du 11 mars que le Ministre vous a envoyé par fax et dont nous n’avons pas reçu copie », lit-on dans un courrier adressé ce jour par Mamadou Diallo, secrétaire général adjoint de la Femafoot à la FIFA.

A la suite de sa dissolution de la fédération, le ministre des Sports a mis sur pied un Comité de 19 membres qui devra gérer les affaires courantes. L’actuel bureau de la Femafoot dirigé par Boubacar Diarra arrive à terme de mandat dans 8 mois

Source : Africa Top sports 16/03/17

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La société civile

23 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Sénégal: la révision du code électoral fait polémique

23 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018