Mercredi 24 Juillet 2024

Hôpital dermatologique de Bamako : plus de 300 nouveaux cas de lèpre ont été dépistés en 2022

La 4e session du conseil d’administration de l’hôpital dermatologique de Bamako (HDB) s’est tenue, le jeudi 02 février, dans la salle de conférence de l’établissement hospitalier. C’était sous l’égide du président de son conseil d’administration, Modibo Traoré.

L’hôpital dermatologique de Bamako (HDB), avec le soutien des partenaires historiques (la Fondation Raoul Follereau et la Fondation Pierre Fabre), a permis entre autres d’apporter des soins dermatologiques aux personnes vulnérables (malades de la lèpre, personnes atteintes d’albinisme) et aux populations vivant en milieu rural à travers la télé dermatologie, a indiqué son directeur général, le Pr Ousmane Faye.

C’est ainsi que 300 nouveaux cas environ de lèpre ont été dépistés, 770 PPA sont régulièrement suivis, plus de 200 agents de santé ont été formés en télé dermatologie et plus de 5000 malades ont été traités à distance dans 90 formations sanitaires désormais connectées à l’HDB.

Ces chiffres illustrent le dynamisme de la direction générale. Ces résultats ont été obtenus grâce à la détermination et à la sagacité du DG Faye, qui ne ménage aucun effort pour offrir des soins de qualité à la population malienne.

Dans le but de doter l’hôpital d’un bloc d’hospitalisation multifonctionnel et de loger certains services, la direction générale a engagé les procédures administratives pour la construction d’un nouveau pavillon d’hospitalisation multifonctionnel qui offrira à toutes les spécialités présentes, un espace de soins adapté. Car la direction générale de l’hôpital avec en tête son premier responsable se soucient de l’environnement de travail des praticiens de la santé.

La réalisation d’un bloc des entrées et de consultations et du bureau des entrées fruit d’une convention de partenariat avec la FPF est en cours. « Ce bâtiment d’une grande capacité d’accueil, mettra le malade au cœur des soins en lui mettant à disposition tous les services nécessaires à son parcours », a expliqué le Pr. Faye. La fin des travaux de ce chantier, qui a été visité par les administrateurs, est attendue avant la fin de l’année.

Aussi la pandémie de Covid-19, qui avait considérablement réduit les capacités d’hospitalisation et d’offre de soins du CHU HDB, a été un mal pour un bien. Puisqu’elle a permis à l’hôpital d’attirer les investissements : rénovation de bâtiments, acquisition d’une importante quantité de matériels médicaux, réalisation d’une centrale de production d’oxygène et enfin une nouvelle unité de tomodensitométrie.

Plus de 3,6 milliards FCFA de budget en 2023

Le budget de cette année de 2023 du HDB se chiffre à la somme de plus de 3,6 milliards FCFA. L’objectif visé, selon le Pr. Faye, est de poursuivre la mobilisation des ressources, la demande du personnel qualifié, les investissements, l’amélioration de la gouvernance et la diversification de l’offre de soins dans le respect des missions de l’hôpital.

En trois ans (créé en 2019), il est passé de plus d’un milliard de FCFA en 2019 à plus de 3,387 milliards FCFA en 2022, soit une hausse de 148%. Parallèlement, le montant des recettes propres est passé de 160 millions FCFA en 2019 à plus de 212,940 millions FCFA (soit une hausse de 33%) en 2022. Ce qui illustre les efforts fournis par la direction générale.

De son côté, le président du conseil d’administration a indiqué que cette 4e session portera sur l’examen du rapport d’activités 2022, le projet de budget et le plan opérationnel 2023, le point d’exécution des recommandations et l’adoption du PV de la dernière session et enfin quelques points de divers.

Modibo Traoré a profité de l’occasion pour féliciter le directeur général, Pr. Ousmane Faye, et toute son équipe pour le travail abattu au service de la population malienne.

L’HDB est un Centre hospitalier universitaire (CHU). Il dispose des services comme la chirurgie, la réanimation, la kinésithérapie – réhabilitation, le laboratoire d’analyses biologique, la pharmacie, la radiologie, les USAC, la formation, la léprologie et le service social.

Abdrahamane SISSOKO

Source: Le Wagadu

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024