Mardi 19 Février 2019
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Santé maternelle et néonatale : Plateforme Jigisigi mise sur la communication communautaire

 « La promotion de la santé maternelle, la maternité à moindre risque et femmes enceintes effectues 4 consultations prénatales pour ta santé et ton futur bébé » ont été entre autres des messages de sensibilisation au cours de cette journée de lancement de la campagne pour la promotion de la santé maternelle.

Initiée par la plateforme Jigisigi santé qui a eu lieu ce mardi 12 juin à l’hôtel Sheraton de Bamako sous la présidence du Ministre de la santé et l’hygiène publique, le Pr Samba Sow.

La Campagne Nationale sur la Santé Maternelle, Néonatale Infantile «Jigisigi » vise à réduire la mortalité maternelle et néonatale. Le projet Keneya Jemu Kan de l’USAID a développé une plateforme de communication dénommée « Jigisigi » pour promouvoir des comportements sains et utiliser les services de santé à grand impact afin de protéger la vie des mères et des nouveaux nés.

Bien qu’au cours des dix dernières années, le Mali a connu une amélioration notable en matière de santé maternelle et néonatale, beaucoup reste à faire. Récemment, des articles de presse Bamakoise et internationale ont montré des statistiques inquiétantes au sujet de la mortalité des femmes dues aux complications pendant la grossesse. En moyenne au Mali,  huit femmes meurent suite à des complications de la grossesse ou de l’accouchement. Beaucoup de ces femmes laissent derrière elles des orphelins dont la santé mentale et physique est affectée par la perte de leurs mères.

Selon le représentant du Ministre de la santé et l’hygiène publique, Dr Mohamed Berthé, la dernière enquête démographique et de santé, un dixième des enfants maliens meurt avant d’atteindre l’âge de cinq ans. Plus d’un tiers des décès parmi les enfants de moins de cinq ans intervient courant les 28 premiers jours de sa vie. Ainsi, l’amélioration de la santé de nouveau-nés reste un élément important de la réduction de la mortalité infantile.

Cette campagne nationale « Jigisigi » sur la santé maternelle, néonatale et infantile peut aider à sauver des vies par des interventions simples telles que les soins prénataux, l’accouchement en milieu hospitalier et la planification familiale. L’information est primordiale à tous les niveaux. La campagne s’appuiera sur la communication communautaire ainsi que sur la télévision, les radios et les médias sociaux pour fournir les informations clés qui changeront les comportements au sujet de la santé maternelle et néonatale pour sauver des vies.

Au cours de la cérémonie, il y a eu des sketchs de sensibilisation très émouvants pour nos belles-mères pour qu’elles puissent accepter la fréquentation par leurs belles-filles des CScom au moment de la grossesse.

Moriba Camara    

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Commentaires   

0 #1 garcia 19-06-2018 19:39
Témoignage ! Je m’appelle Garcia, je veux partager avec vous mon histoire.Pour tous vos problèmes, veuillez contacter le grand maître AZE HOUNON, il fait du miracle et je vous promets que votre vie va changer en 3 jours,Alors pour tous vos problèmes (ruptures amoureuses ou de divorce et L'Envoûtement Amoureux/L'ente nte Sexuel sur une Personne , Blocages Sentiments Amoureux Perdu , Sauvez/Protéger Son Couple , Annulé une Rupture/Séparat ion , Éloignement Rivalité/Jalous ie ; Fidélité ) Voici son Contact: Télephone / Whatsapp : 00229 66 54 77 77
Voici son SiteWeb: http://grand-marabout-mediumvoyance-retour-affectif.com
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Redevenir opposant historique

18 Février 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Libye : que reste-t-il de la révolution de 2011 ?

18 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2019