Dimanche 22 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Développement Industriel du Mali : Un salon pour accélérer son épanouissement

Le ministre du développement industriel Mohamed Ag Ali était face à la presse le 29 mars 2018 à la Maison de la Presse. Le but était d’édifier la presse sur les enjeux du salon international de l’industrie que notre pays s’apprête à organiser au mois d’avril.

Une Initiation du président de la République après le forum Invest in Mali qui a été un succès pour l’investissement dans notre pays.

L’objectif de ce salon est de redynamiser l’industrie dans notre pays, tout en transformant les matières premières de chez nous avant de les exporter ailleurs. Le salon international de l’industrie du Mali permet de lutter contre le chômage mais aussi de renforcer le potentiel d’industrie de notre pays. Aux dires du ministre du développement industriel, ce salon se déroule en deux phases. La première consiste à organiser un pré salon dans toutes les régions accessibles et cette phase est déjà en cours d’exécution, et la dernière est le jour du salon qui se tiendra à Bamako. Ce pré salon avait comme objectif de rencontrer les industriels locaux afin de connaitre leurs difficultés et les préparer pour l’étape de Bamako.

Pour rendre l’utile à l’agréable, la République de la Turquie a été choisie comme invitée d’honneur du salon pour cette année. Pour le ministre du développement industriel, ce choix est dû à la bonne collaboration des deux pays mais aussi de la volonté des Turcs de booster le domaine industriel de notre pays. Le ministre rappelle qu’au-delà de la Turquie, il y aura la participation de beaucoup de pays étrangers.

Aujourd’hui le Mali dispose d’excellent document politique du développement industriel. Toutefois le plan de cette politique permettra de faciliter l’installation des industriels. L’élaboration d’une plateforme d’aménagement de zones industrielles qui est déjà effectuée écourtera le temps d’étude des dossiers. Selon le ministre, le gouvernement est à pied d’œuvre pour que la décentralisation industrielle soit une réalité et que l’innovation dans nos industries se réalise.

Dans son intervention il a laissé entendre que ce salon va révolutionner nos industries. A cette date, les projets des industriels au niveau des régions sont en cours de traitement par la commission d’expert constituée pour la cause. Il rassure les industriels que tous les projets dont leurs études ont été faites seront financés par les banques et établissements financiers de notre pays.

Diam Wagué

Source : La Sirène

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018