Mardi 10 Décembre 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

IBK : « laissez la justice faire son travail ! »

Avec l’interpellation, le 13 septembre dernier, par le Pôle Economique et Financier, de Bakary Togola et de ses proches pour un détournement présumé de 9,4 milliards CFA, les Maliens ont fini de se convaincre que l’homme à poigne qu’ils ont plébiscité, en 2013, pour nettoyer les Ecuries d’Augias, est enfin de retour.

S’en suit, quelques jours après de l’arrestation du président du conseil régional de Kayes et de son équipe ; du maire de Baguinéda et de ses proches et plus récemment encore, celle du maire du District et de l’ex-directeur général de la société EDM-SA…

Au total un peu moins d’une trentaine de personnalités croupissent derrière les barreaux pour détournements présumés de fonds publics. D’autres arrestations, et non des moindres, sont annoncées dans les jours à venir.

S’agissant des « avions cloués au sol », une vingtaine d’officiers supérieurs et de civils, impliqués dans le processus d’achat de ces hélicoptères auraient été, déjà, entendus par le juge du Pôle Economique et Financier.

Pourtant, aucun Malien n’imaginait un tel revirement dans cette affaire, qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Ils étaient nombreux à penser que ce dossier mourrait de sa belle mort dans les tiroirs. Parce que, disent-ils, des proches d’IBK y seraient impliqués.

Et pour marquer sa détermination à mener la lutte contre la corruption et la délinquance financière jusqu’au bout, et à remettre de l’ordre dans la « Maison- Mali » IBK a dit niet à une délégation des leaders religieux et du RECOTRADE, venus le solliciter par la libération de personnes impliquées, soit dans l’assassinat du commissaire de police de Niono, soit dans les détournements de fonds publics.

« Laissez la justice faire son travail ! », leur a-t-il répondu. Sèchement.

Parallèlement, il entend intensifier la lutte contre le terrorisme à travers, notamment, l’équipement des forces armées et de sécurité en matériels adéquats.

Une préoccupation au cœur de ses entretiens, le 24 octobre dernier, avec Vladmir Poutine, à Sotchi, en marge du sommet Russie-Afrique.

« La Russie est incontournable aujourd’hui dans la lutte contre le terrorisme », a-t-il indiqué.

Engagé sur tous les fronts, IBK est considéré par tous, y compris ses adversaires politiques, comme un « Môgô Puissant ». Comme diraient les « Y-Voient-Rien » (Ivoiriens).

Oumar Babi

Source: Canard Déchainé

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Dr Charles Dara à propos de la Dengue : « c’est une maladie contagieuse ! »

Infection virale transmise par la piqûre d’un moustique, la « Dengue » sévit depuis début octobre dans les ménages au point que le département de la santé semble en prendre la mesure et dégainer des astuces préventives et surtout des conduites à tenir.  

Lire la suite

 

Blog

Ibrahim Ikassa Maiga, Enseignant à la Faculté de Droit Privé (USJP/Bamako – Mali) : « Comment comprendre qu’avec cette superpuissante ou hyperpuissante force française militaire, aucun secours ne vient aux soldats maliens »

« Monsieur l’Ambassadeur de France à Bamako,

C’est avec force indignation que je vous ai lu, au fil d’un communiqué faisant état de votre prétendu « étonnement » à propos du secret de polichinelle dont le Très Respecté Salif KEITA s’est fait porteur à l’intention du Président IBK.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Encore une année électorale qui arrive

10 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Guinée: une mission d'évaluation électorale

10 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2019