Vendredi 19 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Aguelhok (Kidal) : 3 casques bleus tchadiens blessés suite à l’explosion d’une mine sur leur véhicule

Un véhicule faisant partie d’un convoi logistique de la MINUSMA a heurté un engin explosif hier dimanche 13 avril, aux environs de 11h 30, à Aghelhok, dans la région de Kidal.

Ainsi, 3 casques bleus tchadiens ont été blessés et évacués pour traitement médical. Selon nos sources, certains sont dans un état pas du tout rassurant puisque le véhicule à bord duquel ils étaient a subi un énorme choc à cause de la déflagration.

Signalons que la position de la MINUSMA à Aguelhok a plusieurs fois été la cible d’attaques à l’engin explosif. La dernière attaque remonte au 5 avril dernier lorsque des obus ont été lancés dans le camp de la mission onusienne tuant deux casques bleus tchadiens à savoir Le Colonel de deuxième classe tchadien Ibrahim Adoudou ABDELKERIM et son compatriote, le Colonel de deuxième classe Youssouf Touka DJAR-ITNO. Leurs dépouilles ont été inhumées, le 10 avril dernier au sein de la base opérationnelle de la MINUSMA à Bamako. Cela, en même temps que le Capitaine Ibrahim SOULEY du Niger tué alors que des hommes armés non-identifiés ont ouvert le feu sur son véhicule à Gao le 6 avril dernier. Ces décès ont porté à 102 le nombre de Casques bleus ayant été victimes d’actes hostiles depuis leur déploiement au Mali en juillet 2013.

Source : Kibaru

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La transhumance politique

19 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

19 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018