Dimanche 25 Février 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Tieman H. Coulibaly, ministre des affaires étrangères: “L’accord sera appliqué et les élections se tiendront à bonne date”

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiéman Hubert Coulibaly, de retour d’une mission qui l’avait conduit à New York et à Addis-Abeba, a rencontré la presse nationale pour partager les grandes lignes de son voyage.

Au menu des échanges : le dernier rapport du secrétaire général des Nations unies, sur l’évolution du  processus de paix, la situation sécuritaire au Mali et le dernier sommet de l’Union africaine.

Si à New York le chef de la diplomatie malienne a participé au débat sur le dernier rapport du secrétaire général des Nations unies sur l’évolution du  processus de paix et la situation sécuritaire au Mali, Tiéman Hubert Coulibaly a représenté le président de la République au sommet d’Addis-Abeba dans la capitale éthiopienne.

Cependant, l’actualité reste dominée par les débats sur d’éventuelles mesures de sanction du Conseil de sécurité de l’ONU qui viserait le Mali. Mais, selon Tiéman Hubert, “il n’en est rien. Il s’agit d’une mauvaise interprétation du rapport du secrétaire général de l’ONU sinon il n’accuse en rien le gouvernement malien”.

A l’en croire, le gouvernement n’a pas peur des sanctions, et n’est d’ailleurs pas concerné, “car le Mali ne fera rien qui puisse entraver la mise en œuvre de l’accord. Antonio Guterres a reconnu lui-même l’effort consenti par le gouvernement  malien dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale”, a-t-il déclaré.

Que va faire le gouvernement s’il n’arrivait pas à mettre en œuvre l’accord ? L’élection présidentielle pourra-t-elle se tenir dans cette atmosphère en 2018 ?

A ces questions Tiéman Hubert a souligné que les intentions du gouvernement n’autorisent pas le doute. A l’en croire, l’accord sera mis en œuvre et l’élection se tiendra à bonne date. Pour lui le gouvernement n’a pas un chronogramme différent de la mise en œuvre de l’accord et de la tenue des élections.

Zoumana Coulibaly

Source : L'Indicateur du Renouveau 5 Fév 2018

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Salif Sanogo, journaliste à BBC Afrique : « …Quoi qu’il en soit »

"Les gens ne sont ni raisonnables, ni logiques, ni généreux. Aime-les, quoiqu'il en soit.

Si tu agis bien, on va t'accuser de le faire avec arrière-pensée. Agis bien quoiqu'il en soit.

Lire la suite

Blog

Doing Business: « un scandale au cœur de la Banque Mondiale »

La démission fracassante de Paul Romer, chef économiste de la Banque Mondiale, suite à ses critiques portant sur le classement Doing Business, fragilise ce rapport qui fait autorité depuis quinze ans.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

Prix Oumar Diallo, 2ème édition : Tous à La Gare ce jeudi 1er mars

La remise du Prix Oumar Diallo se déroulera ce jeudi 1er mars 2018 à 18h 30 à l’Espace culturel La Gare, sis au Centre commercial - en face de la gare ferroviaire de Bamako. 

Lire la suite

Interview : Ministre des Sports

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Volonté du Peuple (Rediffusion)

23 Février


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Emission spéciale : développement du Sahel pour lutter contre le terrorisme

23 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2018