Jeudi 24 Janvier 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Tieman H. Coulibaly, ministre des affaires étrangères: “L’accord sera appliqué et les élections se tiendront à bonne date”

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiéman Hubert Coulibaly, de retour d’une mission qui l’avait conduit à New York et à Addis-Abeba, a rencontré la presse nationale pour partager les grandes lignes de son voyage.

Au menu des échanges : le dernier rapport du secrétaire général des Nations unies, sur l’évolution du  processus de paix, la situation sécuritaire au Mali et le dernier sommet de l’Union africaine.

Si à New York le chef de la diplomatie malienne a participé au débat sur le dernier rapport du secrétaire général des Nations unies sur l’évolution du  processus de paix et la situation sécuritaire au Mali, Tiéman Hubert Coulibaly a représenté le président de la République au sommet d’Addis-Abeba dans la capitale éthiopienne.

Cependant, l’actualité reste dominée par les débats sur d’éventuelles mesures de sanction du Conseil de sécurité de l’ONU qui viserait le Mali. Mais, selon Tiéman Hubert, “il n’en est rien. Il s’agit d’une mauvaise interprétation du rapport du secrétaire général de l’ONU sinon il n’accuse en rien le gouvernement malien”.

A l’en croire, le gouvernement n’a pas peur des sanctions, et n’est d’ailleurs pas concerné, “car le Mali ne fera rien qui puisse entraver la mise en œuvre de l’accord. Antonio Guterres a reconnu lui-même l’effort consenti par le gouvernement  malien dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale”, a-t-il déclaré.

Que va faire le gouvernement s’il n’arrivait pas à mettre en œuvre l’accord ? L’élection présidentielle pourra-t-elle se tenir dans cette atmosphère en 2018 ?

A ces questions Tiéman Hubert a souligné que les intentions du gouvernement n’autorisent pas le doute. A l’en croire, l’accord sera mis en œuvre et l’élection se tiendra à bonne date. Pour lui le gouvernement n’a pas un chronogramme différent de la mise en œuvre de l’accord et de la tenue des élections.

Zoumana Coulibaly

Source : L'Indicateur du Renouveau 5 Fév 2018

 

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Coup d'gueule

Adame Ba Konaré, à propos de l’hécatombe perpétrée sur les Peuls : « La formidable cohésion a pris un grand coup et un tournant tragique »

Dans une publication, Pr Adame Ba Konaré, ancienne première dame et marraine de l’association Tabital Pulaaku internationale, dénonce les crimes perpétrés contre les communautés peules.

Pour moi, il s’agissait d’ancrer les communautés peules encore mieux dans des cadres étatiques soucieux d’harmonie sociale entre l’ensemble de leurs citoyens regroupés dans une communauté de destin.

Lire la suite

Blog

Lettre ouverte de Doumbi Fakoly à IBK : « La malédiction des Morts et des Vivants s’ébranle »

Ibrahima Boubacar Keïta le sais-tu ? La Spiritualité est la gestion du rapport du Monde Invisible au Monde Visible ; car les deux dimensions du temps et de l’espace sont imbriquées l’une dans l’autre ; tout événement dans l’une a des répercussions dans l’autre.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Ils n'ont rien laissé

21 Janvier 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] RDC: l'UA fait pression

21 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2019