Jeudi 18 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Carton rouge au travail des enfants: La CNLTE joue sa partition et invite les parents à l’éradication

Le directeur de la Cellule nationale de lutte contre le travail des enfants (CNLTE) en partenariat avec le ministère du Travail et de la Fonction publique a organisé ce 10 août 2017 au Centre Awa Kéita une journée d’échange sur le travail des enfants. Pour sa 16e édition le thème retenu pour cette année est “l’impact des conflits et catastrophes sur le travail des enfants”.

Après avoir souhaité la bienvenue aux ONG partenaires engagés dans la lutte contre le travail des enfants, le directeur de la CNLTE, Moussa Tadjoutine, a indiqué que le but de la journée est d’encourager tous les efforts qui tendent à l’élimination de la pratique de l’exploitation des enfants par le travail.

Selon lui, les enfants peuvent être recrutés, notamment par les groupes armés et servir de combattants mais aussi d’espions, d’assistants et de porteurs ou encore être victimes d’exploitations et sévices sexuels.

Il a souligné les formes de travail qui les exposent à des risques graves en matière de santé, de sécurité et de bien-être. Pour lui, l’absence d’infrastructures scolaires est une des causes principales du travail des enfants. Il a rappelé que le ministère du Travail et la Fonction publique a fait un grand pas dans la lutte contre le travail des enfants.

Il a remercié tous les partenaires, techniques et financiers pour les efforts et l’appui qu’ils apportent pour l’éradication des pires formes du travail des enfants au Mali.

La journée était présidée par le directeur national du travail, Fassoun Coulibaly. Il a réitéré tout son soutien aux partenaires afin d’éradiquer le travail des enfants.

Créée auprès du ministère du Travail par l’ordonnance n°10-036/PRM du 5 août 2010 ratifiée par la loi n°10-050 du 23 décembre 2010, la CNLTE a pour mission d’étudier toutes les questions concernant le travail des enfants et promouvoir les actions visant son élimination.

Adama Diabaté

Stagiaire

Source : L'Indicateur du Renouveau  11 Août 2017

 

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Les routes au Gondwana

18 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Mali: un nouvel espoir de paix?

18 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018