Lundi 23 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Iba Montana pire que GASPI : Un réel danger pour la jeunesse malienne

On avait déploré la façon de faire du rappeur Mamadou Gassama dit Gaspi, aujourd’hui un autre rappeur du nom d’Iba Montana met ses pieds dans le plat. Il incite les jeunes au banditisme. La justice malienne reste silencieuse.

Inconnu il y a un an, Iba Montana fait présentement le buzz. Il est très violent dans ses textes, et invite ses contemporains aux actions malsaines.

Si le temps de gloire de Gaspi a fortement encouragé la jeunesse à se droguer, cette fois-ci, c’est pire. Dans sa chanson intitulée “Mon histoire”, l’instigateur de la jeunesse malienne avoue clairement qu’il est à la base de la mort de son meilleur ami à cause de sa moto. Et d’ajouter qu’il est l’auteur d’un viol sur sa cousine.

Sans crainte, le chanteur fait la promotion du cannabis, des armes à feux et plusieurs autres calamités. Il se permet aussi de dire dans “Où sont mes tchalen (ses compères)” qu’il a besoin de 100 motos dans sa base. “Fuck la loi ici au Maliba. Nous n’avons pas pitié, nous sommes des gangsters”, commente-t-il. Cette pratique est en parfaite inadéquation avec nos us et coutumes.

A Bamako comme dans les autres parties du pays, ses chansons font la une. La justice doit pleinement jouer sa partition, sinon ce rappeur à rebours va imposer son idéologie dans notre société. Il doit être traduit pour apologie de la violence, incitation au crime, etc.

C’est pour dire que les chefs de familles doivent s’inquiéter, parce que leurs enfants pourraient imiter ce jeune. Si rien n’est fait pour arrêter ces genres de pratiques dans notre pays, le nombre de banditisme pourrait s’accroitre du jour au lendemain. Il est regrettable de constater que le rap prenne une autre tournure dans notre pays.

Zié Mamadou Koné

Source: L’indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018