Dimanche 22 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Athlétisme : USAIN BOLT, L’ADIEU E UNE LEGENDE

La star de l’athlétisme Usain Bolt, qui mettra un terme à sa carrière à l’issue de la saison 2017, a remporté la dernière course qu’il disputait devant le public jamaïcain, samedi à Kingston.

L’octuple champion olympique s’est imposé sur sa distance de prédilection avec un chrono relativement modeste de 10 sec 03/100e, loin de son record du monde (9.59). Il a devancé ses compatriotes Jevaughn Minzie (10.15) et Nickel Ashmeade (10.18). Quelque 30.000 spectateurs, habillés aux couleurs du drapeau jamaïcain, ont assisté à la soirée baptisée « L’adieu à une légende » dans une ambiance mêlant joie et émotion.

Usain Bolt, 30 ans, avait été accueilli sur la piste du Stade national de Kingston peu avant sa course par le premier ministre jamaïcain Andrew Holness et par le président de la Fédération internationale d’athlétisme, Sebastian Coe. Après son 100 m, l’idole de tout un pays a fait un tour d’honneur, avant d’embrasser la ligne d’arrivée. L’homme le plus rapide de l’histoire prendra sa retraite sportive après les Mondiaux-2017 de Londres en août où il espère réaliser, comme lors des Jeux olympiques de Rio, le triplé 100 m/200 m/relais 4×100 m. Il participera d’ici là à deux réunions en Europe, à Ostrava (République tchèque) le 28 juin et Monaco le 22 juillet.

Source : L’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018