Jeudi 17 Août 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Athlétisme : USAIN BOLT, L’ADIEU E UNE LEGENDE

La star de l’athlétisme Usain Bolt, qui mettra un terme à sa carrière à l’issue de la saison 2017, a remporté la dernière course qu’il disputait devant le public jamaïcain, samedi à Kingston.

L’octuple champion olympique s’est imposé sur sa distance de prédilection avec un chrono relativement modeste de 10 sec 03/100e, loin de son record du monde (9.59). Il a devancé ses compatriotes Jevaughn Minzie (10.15) et Nickel Ashmeade (10.18). Quelque 30.000 spectateurs, habillés aux couleurs du drapeau jamaïcain, ont assisté à la soirée baptisée « L’adieu à une légende » dans une ambiance mêlant joie et émotion.

Usain Bolt, 30 ans, avait été accueilli sur la piste du Stade national de Kingston peu avant sa course par le premier ministre jamaïcain Andrew Holness et par le président de la Fédération internationale d’athlétisme, Sebastian Coe. Après son 100 m, l’idole de tout un pays a fait un tour d’honneur, avant d’embrasser la ligne d’arrivée. L’homme le plus rapide de l’histoire prendra sa retraite sportive après les Mondiaux-2017 de Londres en août où il espère réaliser, comme lors des Jeux olympiques de Rio, le triplé 100 m/200 m/relais 4×100 m. Il participera d’ici là à deux réunions en Europe, à Ostrava (République tchèque) le 28 juin et Monaco le 22 juillet.

Source : L’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup de gueule

Propos mémorables

« Une révision constitutionnelle ne vaut que par une adhésion populaire et consciente ». C’est par cette phrase vertueuse et oh combien sage, prononcée le 20 novembre 2001, que l’ancien président Alpha Oumar Konaré, renonçait au Referendum constitutionnel de 2002. Puisse cet esprit inspirer dans un contexte actuel bien plus tendu.   

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

La Parole aux miniers de Foroko

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Modification par référendum de la Constitution (rediffusion)

16 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Coulées de boue en Sierra Leone : plus de 300 morts et 2 000 personnes sans abri

16 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2017