Vendredi 22 Juin 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Côte d'Ivoire: Alassane Ouattara renonce à la présidence du RDR

Alassane Ouattara renonce à la présidence du Rassemblement des Républicains (RDR). C'est Henriette Dagri Diabaté, une des figures du mouvement, qui a été désignée présidente du RDR à sa place.

Lors de ce troisième Congrès qui s'est achevé ce dimanche 10 septembre, auquel Guillaume Soro n'a pas participé, Alassane Ouattara a insisté sur l'alliance avec le PDCI d'Henri Konan Bédié en vue de l'élection présidentielle de 2010.

Le troisième congrès ordinaire du RDR à Abidjan s’est achevé ce dimanche 10 septembre. La réunion des adhérents, militants et cadres du Rassemblement Des Républicains a débouché sur la désignation d'Henriette Dagri Diabaté comme nouvelle présidente du parti sur proposition du président Ouattara qui s'était vu proposer le poste, mais l'a décliné.

Le président Ouattara, devenu président d'honneur du parti, lors de son discours de clôture a égrené les nominations des nouveaux cadres du parti. Des cadres qui devront, dit-il, aller à l'écoute de la base et vers un parti unique, le RHDP, avec son allié le PDCI d'Henri Konan Bédié pour l'élection présidentielle de 2020.

En Côte d'Ivoire, on appelle cela dribler son partenaire : alors que le congrès propose la désignation d'Alassane Ouattara comme président du parti RDR celui-ci remercie, décline et propose. « La décision que j’ai prise est de vous proposer en qualité de président du RDR madame le professeur Henriette Dagri Diabaté ».

Agée de 82 ans, Henriette Diabaté, grande chancelière de l'Ordre national de la République de Côte d'Ivoire, membre éminent du parti RDR remercie à son tour : « C’est un immense honneur que j’accepte avec humilité. Je voulais vous exprimer notre reconnaissance et notre profonde gratitude pour cette grande marque de confiance ».

Alassane Ouattara ne sera effectivement pas trop loin, il devrait occuper le poste président d'honneur du parti. Une direction du RDR qui se féminise et rajeunit avec également les désignations de Kandia Camara comme secrétaire générale et Anne Ouloto comme secrétaire générale adjointe, Amadou Gon Coulibaly, premier vice-président, Mamadou Touré troisième secrétaire général.

« C’est une équipe composite autour d’une femme de valeur, madame Diabaté. Les militants ont besoin de nous autres, cadres, une certaine proximité. Ils seront entendus », a déclaré Mamadou Touré.

Le troisième congrès est terminé. Les militants retournent dans leurs circonscriptions, en attendant de voir si comme le président Alassane Ouattara l'a demandé, les cadres de ce parti sauront à nouveau écouter la base.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Interview de Hamed Diane SEMEGA Haut Commissaire de l'OMVS

Coup d'gueule

Modibo Fofana, journaliste : « Le Mali souffre de cinq maux: l'obscurantisme, l'analphabétisme, l'opportunisme, le népotisme et le "situationnisme" »

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Du foot tout le temps (rediffusion)

22 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

22 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2018