Jeudi 21 Septembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Une ONG allemande reprend ses opérations au large de la Libye

L'organisation allemande Sea Eye a annoncé samedi la reprise de ses opérations de sauvetage de migrants en Méditerranée, un mois après les avoir suspendues en raison de l'interdiction faite aux ONG de patrouiller au large de la Libye.

"A l'avenir, les interventions des deux bateaux Sea-Eye et Seefuchs se tiendront dans un périmètre de 70 à 90 miles nautiques au large des côtes libyennes", a précisé l'ONG dans un communiqué, "pour tenir compte ainsi de la menace constante des gardes-côtes libyens et pour ne pas compromettre la sécurité des équipages".

Sea Eye a justifié sa décision par une opération de sauvetage intervenue le 2 septembre à quelque 50 miles nautiques des côtes de la Libye au cours de laquelle elle a pu sauver 16 personnes.

"Ce cas montre que les affirmations de Frontex (l'agence européenne de surveillance des frontières, ndlr) et de l'UE selon lesquelles il n'y a plus de migrants et donc de personnes susceptibles de se noyer au large des côtes libyennes sont erronées", a souligné l'organisation.

Elle a indiqué que les rescapés avaient affirmé être partis de Libye avec un autre bateau pneumatique plein de migrants qui a ensuite disparu. "Nous devons partir du principe qu'ils se sont noyés", selon Sea Eye.

Comme MSF, Save the Children et d'autres, l'ONG allemande Sea Eye avait annoncé à la mi-août la suspension de ses opérations de secours en Méditerranée, invoquant des problèmes de sécurité.

Le gouvernement libyen avait en effet interdit aux navires étrangers de naviguer dans toute une zone de recherche et de sauvetage au large de sa côte, affirmant que les bateaux des ONG facilitaient l'immigration illégale.

Cette décision controversée avait été bien accueillie par l'Italie, la principale porte d'entrée en Europe pour les migrants en provenance d'Afrique du Nord.

Cette année, plus de 100.000 personnes ont déjà pris la mer vers l'Europe depuis la Libye, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Plus de 2.300 personnes sont mortes en tentant la traversée.

Source : AFP 09/09/17

Commentez avec facebook

Commentaires   

0 #2 CraigX 19-09-2017 02:04
I have noticed that your website needs some fresh articles.
Writing manually takes a lot of time, but there is tool for this time consuming task, search
for: Wrastain's tools for content
Citer
0 #1 catering for parties 13-09-2017 10:11
A great excuse to pig from bacon- A large amount of people love bacon but only eat it during breakfast and
brunch. You'll want to assist wedding and event planners, to acquire your company name on their own report
on vendors. Whenever people hold events, usually they do not consider having it in the morning.


Feel free to surf to my page - catering for parties: http://bandantoc.hanoi.gov.vn/UserProfile/tabid/61/userId/2048414/Default.aspx
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Cour de Récré à l'ONU

20 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] «La RCA a besoin de la Communauté internationale»

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017