Mardi 19 Juin 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Togo: le gouvernement annonce un projet de modification constitutionnelle

Le gouvernement togolais annonce un avant-projet de loi alors que l'opposition se prépare à descendre dans les rues ce mercredi et jeudi pour réclamer le retour à la Constitution de 1992. Celui-ci a été adopté en Conseil des ministres.

L'avant-projet de loi adopté en Conseil des ministres porte sur les articles n°52, 59 et 60 de la Constitution de 1992. Ce projet de modification constitutionnelle, précise le communiqué du gouvernement, concerne en particulier la limitation des mandats et le mode de scrutin à deux tours. Toujours selon ce communiqué, l'initiative se veut de nature à favoriser la préservation d'un climat de paix et de sérénité indispensable pour permettre au pays d'intensifier les efforts visant à répondre aux préoccupations essentielles des populations en matière d'amélioration de leurs conditions de vie.

C'est donc un avant-projet de loi ; pour l'instant on n'en connaît pas le contenu, le Parlement est officiellement en vacances et ne reprend du service que le premier mardi d'octobre.

Pendant que  la tension monte, que l'opposition s'organise pour descendre dans les rues, fera-t-on appel au Parlement pour des sessions extraordinaires ? Tout cela reste à préciser, mais l'annonce de cet avant-projet de loi ne semble guère convaincre les opposants qui manifestent simultanément dans les rues à travers le pays, les 6 et 7 septembre. Selon Me Dodji Apévon, nous avons suffisamment été « trompés » par ce pouvoir qu'il faut le voir adopter, voter et promulguer cette loi pour vraiment y croire.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Interview de Hamed Diane SEMEGA Haut Commissaire de l'OMVS

Coup d'gueule

Modibo Fofana, journaliste : « Le Mali souffre de cinq maux: l'obscurantisme, l'analphabétisme, l'opportunisme, le népotisme et le "situationnisme" »

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Les équipes africaines à la Coupe du monde

18 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] L'Espagne accueille les migrants de l'Aquarius

18 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2018