Lundi 11 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Crise dans le Golfe: Alpha Condé se propose comme médiateur

Le président guinéen se propose comme médiateur dans la crise diplomatique qui oppose l'Arabie saoudite au Qatar. Dans une lettre adressée au roi saoudien, Alpha Condé se dit disposé à œuvrer sans relâche pour trouver une solution pacifique.

Mais le chef de l'Etat guinéen, qui est également président en exercice de l'Union africaine, ne prend pas partie.

Contrairement à plusieurs chefs d'Etat africains, Alpha Condé ne choisit pas son camp. Dans la lettre qu'il a adressée dimanche 11 juin au roi d'Arabie saoudite, il qualifie la rupture des relations diplomatiques entre Riyad et Doha de crise inopportune.

Le président guinéen se dit prêt à jouer un rôle de médiateur, en tant que président de l'Union africaine et dirigeant d'un pays membre-fondateur de l'Organisation de la coopération islamique. Il écrit : « Seul le dialogue permettra de parvenir à un véritable compromis », pour surmonter ce qu'il présente comme une « incompréhension ».

Approché par les deux pays depuis le début de cette crise diplomatique, Alpha Condé choisit donc une troisième voie, mais prend soin de ne pas froisser son partenaire saoudien. Il faut dire que la coopération avec Riyad est très ancienne. Depuis l'indépendance de la Guinée, le royaume est un partenaire privilégié. Ce sont les Saoudiens par exemple qui ont construit la grande mosquée de Conakry et aujourd'hui encore ils participent aux aides publiques au développement et financent des projets dans de nombreux domaines.

Le Qatar est présent également mais la coopération est plus récente et moins visible. Alpha Condé espère maintenir de bonnes relations avec les deux pays. Reste à savoir maintenant si Riyad et Doha accepteront la médiation du chef de l'Etat guinéen.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La santé de Président-Fondateur

11 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

11 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017