Dimanche 22 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Crise dans le Golfe: Alpha Condé se propose comme médiateur

Le président guinéen se propose comme médiateur dans la crise diplomatique qui oppose l'Arabie saoudite au Qatar. Dans une lettre adressée au roi saoudien, Alpha Condé se dit disposé à œuvrer sans relâche pour trouver une solution pacifique.

Mais le chef de l'Etat guinéen, qui est également président en exercice de l'Union africaine, ne prend pas partie.

Contrairement à plusieurs chefs d'Etat africains, Alpha Condé ne choisit pas son camp. Dans la lettre qu'il a adressée dimanche 11 juin au roi d'Arabie saoudite, il qualifie la rupture des relations diplomatiques entre Riyad et Doha de crise inopportune.

Le président guinéen se dit prêt à jouer un rôle de médiateur, en tant que président de l'Union africaine et dirigeant d'un pays membre-fondateur de l'Organisation de la coopération islamique. Il écrit : « Seul le dialogue permettra de parvenir à un véritable compromis », pour surmonter ce qu'il présente comme une « incompréhension ».

Approché par les deux pays depuis le début de cette crise diplomatique, Alpha Condé choisit donc une troisième voie, mais prend soin de ne pas froisser son partenaire saoudien. Il faut dire que la coopération avec Riyad est très ancienne. Depuis l'indépendance de la Guinée, le royaume est un partenaire privilégié. Ce sont les Saoudiens par exemple qui ont construit la grande mosquée de Conakry et aujourd'hui encore ils participent aux aides publiques au développement et financent des projets dans de nombreux domaines.

Le Qatar est présent également mais la coopération est plus récente et moins visible. Alpha Condé espère maintenir de bonnes relations avec les deux pays. Reste à savoir maintenant si Riyad et Doha accepteront la médiation du chef de l'Etat guinéen.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018