Lundi 18 Mars 2019
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

130e conseil d’administration de la BNDA : 462 milliards de F CFA pour booster l’économie malienne

La 130e session du conseil d’administration de la Banque nationale de développement agricole (BNDA) s’est tenue à Paris le lundi 17 décembre 2018 au siège de la BTP Banque, une filiale du groupe Crédit coopératif.

A cette occasion, les administrateurs ont pris connaissance de la situation de la banque au 31 octobre 2018 ainsi que l’atterrissage au 31 décembre 2018, examiné le projet de budget 2019,  et d’autres documents relatifs à l’entrée en vigueur des circulaires depuis juillet 2018 ainsi que le rapport définitif sur la gouvernance de la banque réalisé par un cabinet anglais permettant de comparer la BNDA à des banques d’envergure internationale et aux bonnes pratiques.

S’agissant de la situation au 31 octobre 2018, les administrateurs ont félicité la direction générale pour l’amélioration de la structure financière et des résultats. En effet, les objectifs d’octrois sont atteints à 96 % à cette date et la collecte a progressé de plus de 28 % par rapport au 31 décembre 2018. Le produit net bancaire PNB est en progression de 6,1 % et le résultat avant impôt de plus de 9 %.

190 milliards seront affectés au financement de l’agriculture en 2019

La BNDA a ainsi dépassé ses objectifs du plan de développement à moyen terme 2016-2020  avant échéance. Egalement, le projet de budget soumis et approuvé prévoit d’injecter 462,825 milliards de F CFA dans les divers segments de l’économie nationale. Une progression de 6 % par rapport à l’exercice précédent pour tenir compte des objectifs d’amélioration de la qualité de la production et d’en assurer une plus grande sélectivité.

Il importe de signaler que 190 milliards de F CFA seront affectés au financement de l’agriculture en 2019. La banque prévoit de porter sa collecte à 332,6 milliards de F CFA auprès de ses clients en progression de 13 %. Elle collectera davantage auprès des particuliers, des institutionnels et des PME-PMI.

La Banque verte prévoit également d’investir 8 milliards pour démarrer les travaux d’extension de son siège, la rénovation de ses agences, le renforcement de la sécurité globale et l’amélioration du système informatique et monétique, etc. Les frais généraux pour l’exercice 2019 sont estimés à 16,7 milliards de F CFA en progression de 9 % par rapport aux réalisations estimées de décembre 2018. Le produit net bancaire devrait atteindre 39,6 milliards, soit 6 % de plus que l’exercice 2018 et le coefficient d’exploitation restera à 48,9 % en progression de 0,6 %.

Le résultat prévisionnel avant impôt de 13,4 milliards de F CFA au 31 décembre 2019 représentera 33 % du PNB maintenant la BNDA dans la liste des rares banques sur le plan international à afficher ce genre de performance. Le résultat net attendu au 31 décembre 2019 se chiffre à F CFA 10,7 milliards. Le conseil d’administration a félicité et encouragé l’équipe de direction à persévérer dans l’amélioration de la productivité et de la profitabilité pour le bonheur de la clientèle.

Pour se conformer à ces dispositions réglementaires, le conseil d’administration de la BNDA a été renforcé aussi par la cooptation de trois administrateurs indépendants et la mise en place de comités spécialisés composés majoritairement d’administrateurs indépendants.

La charte, les statuts et règlements intérieurs de ces comités ont été adoptés par la 130e session du conseil d’administration. Le directeur général, Souleymane Waïgalo, a indiqué que la banque se rapprochera davantage de sa clientèle par la multiplication des représentations, l’installation de nouveaux guichets automatiques multiservices et le déploiement des autres services BNDA Mobile. De nouveaux services à la carte seront proposés à des clients qui ont des besoins spécifiques.

Le président du conseil d’administration, Moussa Alassane Diallo, a insisté sur le renforcement des capacités. Il a instruit à la direction de tout mettre en œuvre pour adapter les compétences du personnel à l’évolution technologique et améliorer leurs outils de travail. En retour, le directeur général s’est engagé à faire de l’innovation technologique son cheval de bataille.

Cette 130e session du conseil d’administration aura permis d’attester, à coup sûr, la solidité et la bonne dynamique de la Banque verte.

Makanfing Konaté à Paris

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Prix Oumar Diallo 2019 : Mariam et Abdrahamane raflent la mise

L’espace culturel « La Gare » sise au Centre commercial de Bamako a abrité ce mercredi 27 février la cérémonie de remise de la 3ème édition du Prix Oumar Diallo

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Tout a un prix même un député

18 Mars 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Felix Tshisekedi: de la parole aux actes?

18 Mars

© Dépêches du Mali 2012 - 2019