Mercredi 17 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Coup de bec de Soloni : Le retard des salaires : que nous cache l’État?

Depuis plus d’une semaine, les travailleurs maliens ne cessent de rôder autour de banques, faire le rang pour seulement prendre leur « position » et ressortir déçus avec le même refrain : « a ma kè folo ».

Difficile d’imaginer comment ces hommes et femmes traversent cette période de retard.

Le retard de salaires du mois de janvier des fonctionnaires de l’État et des collectivités territoriales ne cesse de frayer la chronique. Une situation  tout simplement  désastreuse. Pour qui connait, le Malien vit du jour au jour. Inutile donc de rappeler que les  maigres salaires sont loin de  subvenir aux dépenses mensuelles, à plus forte raison de  parler  d’une quelconque économie. Et quand ces miettes tombent en retard? La survie  devient très difficile.

En témoigne le retard de salaire du mois de janvier.  Partout, on n’entend que cette fameuse question de  retard des salaires, et sur toutes les lèvres. Les inquiétudes des salariés  ne cessent d’accroître car il faudra payer le loyer, donner le prix de condiments, payer la facture d’eau et d’électricité sans compter les petites dépenses quotidiennes. Que d’engagements à honorer! Dans la foulée, certains ont même changé leur horaire d’entrée  en famille à cause justement du boutiquier du quartier à qui, il doit quelques sous.

Comment accepter  que ce genre de situation se produise  dans un pays où l’insécurité incessante sème déjà la panique?  Cela ne peut que justifier l’irresponsabilité de l’État qui  semble ne pas se soucier  des problèmes du peuple.

Adama B.  Sagara

Source: SOLONI

Commentez avec facebook

Commentaires   

0 #1 hi 28-05-2018 21:54
I am no longer positive where you are getting your information, however good topic.
I needs to spend some time studying more or understanding more.
Thank you for excellent info I was on the lookout for this information for my
mission.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Remaniement

16 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Le PDCI tient son Congrès extraordinaire

16 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018