Mardi 19 Juin 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali: quid de la promesse du président sur la création de 200000 emplois?

Au Mali, le président Ibrahim Boubacar Keïta vient de fêter ses 4 ans à la tête de l'Etat. Il est revenu sur une de ses promesses de campagne : créer 200 000 emplois avant la fin de sa mandature. Mission accomplie, affirme-t-il. Tout le monde n'est évidemment pas d'accord.

Plus de 200 000 emplois créés en 4 ans, voilà ce qu'affirme, chiffre à l'appui le ministre de l'Emploi Maouloud Ben Kattra : « Les 200 000 emplois, pour nous, aujourd’hui, c’est un souvenir. Ils sont largement atteints. »

Un des secteurs prioritaires du président malien a toujours été l'agriculture. Près du champ hippique de Bamako, 10 hectares de terres sont cultivés. Plusieurs centaines de jeunes ont pu bénéficier de formations dans le cadre d'un plan gouvernemental. « Il y a eu des embauches au niveau de ma commune, la 6, affirme Daouda Traoré, le président de l'Organisation des jeunes ruraux. Je peux estimer à peu près plus de mille insertions de jeunes au niveau de la création d’emplois. »

Dans les locaux du collectif Bi-ton qui suit attentivement cet engagement présidentiel on est un peu plus dubitatif, certains chiffres étonnent. « Ils ont dit que ces chiffres sont vérifiables, affirme Mahamadou Koné, secrétaire général. Nous avons écrit aux structures officiellement, mais nous n'avons pas eu de suite favorable. On est comme un ballon qu'on renvoie ici puis là -bas. Ca nous met vraiment le doute sur ce que dit le gouvernement. »

Le collectif remet notamment en questions les chiffres du secteur public, la majorité des emplois crées l'ont été dans les ministères ; plus de 46 000 postes par exemple l'année dernière.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Interview de Hamed Diane SEMEGA Haut Commissaire de l'OMVS

Coup d'gueule

Modibo Fofana, journaliste : « Le Mali souffre de cinq maux: l'obscurantisme, l'analphabétisme, l'opportunisme, le népotisme et le "situationnisme" »

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Les équipes africaines à la Coupe du monde

18 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] L'Espagne accueille les migrants de l'Aquarius

18 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2018