Vendredi 22 Septembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Coopération Mali-Suisse : La nouvelle stratégie de la coopération Suisse pour l’horizon 2017-2020 au Mali

La collaboration entre le Mali et la confédération Suisse se renforce et aura des nouvelles perspectives en faveur d’un Mali prospère et resplendissant. Telle est la vision de la nouvelle stratégie de la coopération Suisse au Mali entre 2017 et 2020.

Un chantier qui a été développé lors d’un point de presse le jeudi 08 Mars 2017 au bureau de la coopération au Mali par l’ambassadeur Manuel Sager et Directeur général de la Direction du Développement et de la coopération. C’était en présence d’une belle brochette d’acteurs incontournables chargés de la mise en œuvre du programme comme l’ambassadeur de Suisse au Mali Mme Dagmar Schmidt Tartagli.

Selon l’ambassadeur Manuel Sager, le Directeur général de la direction du développement et de la coopération Suisse, la confédération Suisse entend aider le Mali lors des quatre prochaines années afin qu’il surpasse les effets de la crise et enfourche la voie du succès. « Cela fait quarante ans que la Suisse poursuit son engagement au Mali à travers des programmes de coopération qui visent à accompagner les acteurs maliens publics, privés et sociaux dans le développement de leur pays », a –t-il indiqué. Il ajoutera : « Que de chemins parcourus ensemble durant ces quatre décennies ! Nous avons vécu des moments douloureux et des moments de joie. Les relations entre le Mali et la Suisse se sont consolidés au fil des années et sont excellentes ».

Selon l’ambassadeur, la rencontre du jour a pour but de faire la lumière sur la nouvelle stratégie de coopération Suisse au Mali pour les années 2017-2020, une stratégie, à travers laquelle, la Suisse renouvelle son appui au développement durable du Mali avec un engagement à hauteur de 96 (quatre-vingt-seize) millions de Francs suisses, soit environ 60 (soixante) millions de FCFA pour les quatre années. L’ambassadeur Manuel Sager a énuméré les thèmes prioritaires de l’intervention de la Suisse au Mali qui sont entre autres : le développement économique rural, l’éducation, la gouvernance etc. Il a signalé que ces domaines ont prouvé leur pertinence et correspondent aux priorités nationales du Mali, notamment celles inscrites dans le « Cadre Stratégique pour la Relance Economique et le Développement Durable du Mali 2016-2018 ». La Suisse reste fidèle à sa stratégie de coopération de proximité avec les populations et leurs autorités locales, régionales et nationales. Manuel Sager a aussi ajouté que la nouvelle stratégie de coopération Suisse intègre de nouveaux enjeux clés pour le développement du Mali, tels que le processus de paix, la croissance démographique ou les répercussions du changement climatique. Mme Beatrice Meyer, la Directrice Résidente du Bureau de la coopération Suisse au Mali a rappelé les moult liens qui lie les deux pays tout en annonçant la satisfaction de son pays dans sa coopération fructueuse avec le Mali lors des précédentes années. Un cocktail auquel a pris part le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale du Mali Abdoulaye Diop a parachevé les travaux du lancement de la nouvelle stratégie de coopération Suisse au Mali.

Moussa Samba Diallo

Source: Le Républicain

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Cour de Récré à l'ONU

20 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] «La RCA a besoin de la Communauté internationale»

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017