Vendredi 24 Mai 2024

Supplémént culture, Bamako City Tour : Les Bamakois à la découverte des merveilles de leur ville

Le tourisme local est un levier efficace pour la relance des activités touristiques. Malitourisme l’a compris et mis en place cette opération qui attire du monde.

Depuis le lancement début août, près de 2.000 visiteurs ont été enregistrés sur les différents parcours.

Ces visiteurs sont constitués majoritairement d’enfants 60% âgés de moins de 15 ans, 20% ont entre 18 et 24 ans et 15% sont dans la tranche d’âge 24 -40 ans et 5 % plus de 40 ans. En cette fraiche matinée du samedi, des jeunes garçons et filles arrivent dans la cour du Musée national.

Certains sont accompagnés par leurs parents, d’autres sont à moto. De petits groupes se forment. Il y en a qui s’avancent pour demander si l’inscription a déjà commencé. Ils ont l’air impatients au point que certains s’approchent du bus garé non loin de là. D’autres devisent sur les lieux ou sites qu’ils iront bientôt découvrir.

Ce qui est sûr l’intérêt pour cette découverte est palpable. Une jeune fille, âgée d’environ une vingtaine d’années, nous confie avoir déjà participé à un circuit de ce genre dans un pays voisin, mais elle n’avait vu de près de nombreux monuments de Bamako. Quelques instants après, c’est l’embarquement sous le regard d’un encadreur et d’un guide.

Depuis trois semaines, témoigne un travailleur du Musée national, c’est pratiquement les mêmes scènes qui se produisent ici : des bus qui transportent des jeunes et certains adultes qui vont faire le tour de Bamako. « Bamako City tour » est une activité organisée par l’Agence de promotion touristique du Mali, ou Malitourisme. Il vise à améliorer la fréquentation des sites et attraits touristiques du Mali, explique Sidy Kéïta, le directeur général de Malitourisme.

Il s’agit de proposer dans un premier temps aux populations d’une localité donnée des visites sur des sites et monuments de cette localité pendant toutes les périodes de l’année. Dans un second temps, des circuits seront proposés sur d’autres sites situés en dehors des localités, poursuit-il.

L’EXPÉRIENCE PILOTE- Elle a porté l’an dernier sur l’organisation de sorties sur certains sites et monuments du District de Bamako et environs sous le label « Bamako City Tour » à l’intention du public bamakois et ce, pendant la période des grandes vacances scolaires.

Au regard du succès enregistré par cette initiative, l’Agence de promotion touristique du Mali, en partenariat avec un collectif d’associations d’agences de voyages et de tourisme, prévoit l’organisation d’une série d’activités d’envergure nationale visant principalement à créer des conditions pour des visites touristiques de proximité.

Pour l’exercice 2022, ce sont environ 2.000 élèves d’une vingtaine d’établissements scolaires du District de Bamako qui bénéficieront de circuits de visites guidées sur les sites et monuments du District de Bamako et dans certaines régions du Mali.

Les objectifs recherchés sont, entre autres, d’accompagner les agences de voyages dans la promotion et la commercialisation de circuits de visites sur les sites et attraits touristiques du Mali ; l’amélioration de l’accès à l’information sur les possibilités de visites et de découvertes des sites touristiques ; rendre accessible la visite des sites aux Maliens lambda et contribuer à la valorisation, à la promotion et à la protection des sites et monuments de nos différentes régions.

Des offres de circuits de visites sur les sites et attraits touristiques sont disponibles : cette opération, première du genre, permettra au secteur privé, principalement les agences de voyages de s’approprier le concept et de s’investir davantage dans la conception de circuits thématiques de visites touristiques.

L’émergence d’offres de circuits permettra de satisfaire une demande latente jusqu’ici restée sans réponse, faute d’informations sur les offres de visites. Aussi, la profusion d’offres de circuits serait également un indicateur de performance par rapport à la revitalisation du sous-secteur agence de voyages. Ce qui permet aux populations d’être mieux informées sur les possibilités de visites de sites touristiques dans les monuments : le déficit d’informations sur les offres de visites touristiques constitue un frein à la consommation touristique.

La communication à grande échelle sur les possibilités de visites touristiques de proximité permettra aux populations d’être mieux informées sur leur patrimoine culturel et naturel. Un chef de famille qui est bien informé sur un site, se donnera le temps et les moyens de le faire découvrir à sa famille et éventuellement à ses hôtes.

UN DÉCLIC- Aussi, cette campagne de communication pourrait susciter un déclic pour des visites touristiques. La structuration des contenus de visites permettra de combler les attentes de la diaspora malienne pendant les périodes de grandes vacances. Faute d’offres, les vacances deviennent parfois très ennuyantes pour des familles.

Les offres de visites de sites touristiques sont accessibles aux populations : la subvention des visites touristiques par l’état et ses partenaires permettra à une grande couche de la population de participer aux pratiques touristiques, d’avoir des expériences de visites touristiques.

L’objectif recherché est de contribuer à la culture du tourisme, un des préalables pour le développement du tourisme domestique. Il s’agira à terme de disposer d’une masse critique de touristes pouvant contribuer de façon significative à la consommation du tourisme domestique.

Au total, depuis le lancement début août, près de 2000 visiteurs ont été enregistrés sur les différents parcours. Ces visiteurs sont constitués majoritairement d’enfants 60% âgés de moins de 15 ans, 20% ont entre 18 et 24 ans et 15% sont dans la tranche d’âge 24 -40 ans et 5 % plus de 40 ans. Les participants à ces visites viennent en famille (Mère ou père + 2 à 3 enfants). D’autres viennent en groupe d’amis.

Enfin les sites et monuments sont valorisés et sont mieux préservés : le flux de visites sur les sites, les monuments représentent un vecteur important pour leur valorisation, leur protection. Faute de fréquentations, de nombreux sites sont dégradés et les pouvoirs publics ont parfois des difficultés à justifier le financement de projet de réhabilitation des monuments et finissent parfois par abandonner la réalisation des travaux de valorisation.

CHANGEMENT DE REGARD- Malitourisme espère que le changement de regard des populations vis-à-vis de leur patrimoine permettra aux autorités politiques et administratives de légitimer le financement de projet de valorisation des sites d’intérêt touristique. Par ailleurs, les visites des monuments vont permettre aux artisans de produire et de vendre des objets d’arts à l’effigie desdits monuments. Elles constituent à cet égard un vecteur de développement de ce sous-secteur du tourisme.

Les City Tour sont des circuits de visites guidées sur les sites touristiques à l’intention du grand public. Il s’agit d’inciter le grand public à découvrir les sites touristiques ou les centres d’intérêt touristiques situés dans sa ville, commune et dans une certaine mesure dans son environnement habituel.

Le concept vise principalement à « développer les visites touristiques de proximité subventionnées par le ministère chargé du Tourisme afin de créer auprès du grand public plus d’engouement pour le voyage touristique ».

Organisées pendant les périodes de vacances scolaires, les visites peuvent également s’étendre à d’autres périodes de l’année. Il s’agit donc d’un produit qui s’inscrit dans la durée.

Enfin, commente notre interlocuteur, il s’agit d’encourager l’émergence d’offres permanentes de visites touristiques dans au moins toutes les capitales régionales du pays ; de favoriser l’accès des sites touristiques aux populations ; d’augmenter le nombre de visiteurs nationaux sur les sites touristiques du Mali ; d’offrir au secteur privé de tourisme des opportunités d’affaires et de contribuer à la sauvegarde et à la promotion du patrimoine culturel.

Les circuits concerneront les sites et monuments, les centres artistiques et culturels, des trésors humains vivants, entre autres : le Musée national ; le Jardin zoologique ; le Mémorial Modibo Keita ; le Musée des Armées ; la Tour de l’Afrique ; le Parc des Sofas ; le Monument Nkwamé Nkrumah ; le Monument dédié aux héros de l’armée noire ; le Conservatoire des arts et métiers Multimédia Balla Fasséké Kouyaté ; le Monument de l’indépendance ; le Centre d’exhibition de marionnettes de Yaya Coulibaly ; la Galerie Médina.

Des excursions pourront également être organisées sur certains sites touristiques qui gravitent autour de Bamako comme Siby, la Ferme Kledu, le Village de Ntoubana, le Nianankoulou, etc. 

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024