Jeudi 25 Avril 2024

Journées culturelles « Tombouctou Terre de Rencontres » les 10,11 et 12 juin prochains au Palais de la culture : Une très belle initiative de l’ARDCT

En prélude à la tenue de leurs Journées culturelles « Tombouctou Terre de Rencontre » prévues les 10,11 et 12 Juin 2022 au Palais de la Culture Amadou Hampate Ba,  les responsables de l’Association pour le Développement du Cercle de Tombouctou (ARDCT) ont animé le samedi 4 juin dernier à la Maison des jeunes de Bamako une conférence de presse.

Objectif : expliquer aux journalistes les raisons de la tenue de ces journées culturelles, ses objectifs et annoncer les activités programmées pour ces grands rendez-vous culturels inoubliables qui vont réunir au-delà des membres de l’Association pour le Développement du Cercle de Tombouctou, beaucoup de cadres de la région, le public bamakois pour vivre intensément la culture tombouctienne, à travers une série d’activités riches et diverses.

La rencontre a enregistré la présence de l’ambassadeur  Mahmoud M. Arby, secrétaire exécutif de l’ARDCT, du ministre Maouloud Ben Kattra, Oumar Cissé, président de la Commission d’organisation, Aziza Mint Kattra, secrétaire à la Promotion des femmes et Moussa Abba Diallo, Secrétaire à la communication.

La ville de Tombouctou fut la capitale de la culture islamique en 2006 et abrite un circuit très riche pour les «< ziaras », le tourisme religieux. Mais au lieu de drainer le maximum de Maliennes et de Maliens, Tombouctou est fréquenté par les étrangers et pendant ce temps, les nationaux partent et envoient leurs enfants en occident pour les vacances. Mais surprise, quand ils arrivent, notre pays n’est connu que grâce à leur ville mystérieuse qu’ils n’ont pas visitée, quelle contrariété ?

Face à ce constat et vu l’envie de renverser cette situation, afin de faire mieux connaitre Tombouctou aux Maliens en général et aux ressortissants expatriés, en particulier, l’ARDCT a décidé d’organiser les 10,11 et 12 juin prochain au Palais de la Culture Amadou Hampaté Bâ, des «  journées culturelles Tombouctou, Terre de Rencontres ». Elles seront  placées sous le patronage de Dr Choguel K. Maïga, Premier ministre avec la présence effective de  Andogoly Guindo, ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, de Madame Sidibé Dédéou Ousmane, ministre de l’Education de Maitre Harouna Mamadou Toureh ministre de la Communication et de l’Economie numérique et des responsables administratifs, politiques et coutumiers de la Région de Tombouctou.

Plusieurs activités sont au programme

Dans sa déclaration, le président de la Commission d’organisation, a fait savoir que ces journées seront l’occasion de vivre intensément la culture tombouctienne, à travers la cérémonie de port du turban, pour les initiés, les mélodieuses panégyriques chantées à la gloire du Prophète Mohamed (SAW), les envoutants pas de danses de « Dimba », « Abarbarha », « Halla », « Djaba » et l’inimitable danse du « Belley jeh », le tout sous la direction des initiés des arts et de la Culture du « Albilali Soudan », la ville de Ahmed Baba El Soudani.

Pour satisfaire la gourmandise de ceux qui ont envie de manger du bon « widjila » comme disent les bamakois,  Oumar Cissé, a rassuré que de bons plats de « Toukassou » de « Fakouhoye », préparés de mains de maitresses très agiles, seront disponibles at abordables. « Et comme si tout cela ne suffisait pas, l’ « Alkathi », le dessert de Tombouctou vous attend. Le petit soir ou la matinée, c’est selon, un petit tour chez les maitres bouchers permet de se faire un bon morceau de viande rapidement digérée grâce à un bon verre de thé. La presque totalité des acteurs de la scène viendront de Tombouctou et prendront possession de la ville des trois caïmans » a-t-il déclaré.

A côté de cela, il est prévu des conférences qui seront animées par le Docteur Mahmoud Zouber, Ancien ambassadeur du Mali en Arabie Saoudite et ancien Directeur du Centre Ahmed Baba, sur le thème Ahmed Baba El Soudani, sa vie, son œuvre et la mosquée-université de Sankoré. Quant au Professeur El Maouloud Yattara, doyen des historiens du Mali, il traitera du rayonnement culturel de Tombouctou de Kankou Moussa & Askia Mohamed.  ”Ce sera une occasion ainsi offerte par l’ARDCT, aux étudiants, chercheurs et professeurs de plonger ou replonger dans notre millénaire histoire et d’approfondir leurs connaissances. Monsieur Edmond Mounkala, Représentant Résident de l’UNESCO nous dira si le Maouloud de Tombouctou peut être considéré comme un élément du patrimoine immatériel de l’UNESCO”, a-t-il espéré.

Tous ces conférenciers, selon Oumar Cissé,  seront appuyés par des hommes fraîchement venus du terroir, notamment les chercheurs Salem Ould Elhaj, connu grâce à sa prolifique plume et à sa connaissance des Saints de Tombouctou, l’inspiré écrivain Sane Chirfi Alpha et l’incontournable Hammou Mahamane Dédeou très imprégnés des valeurs sociétales et religieuses de Tombouctou apporteront une touche particulière aux débats qui seront d’une facture rarement vue.

Ces journées culturelles seront rendues possibles grâce au soutien de l’Institut culturel afro-arabe (ICAA), du ministère de la Communication, d’Africa Scène, de Sky-Mali, de la COMANAV des ambassades de Chine, d’Inde, d’Iran, du Qatar. A occasion, l’ARDCT, selon ses responsables bénéficie de l’accompagnement de nombreuses personnalités du cercle et de la région de Tombouctou qui, convaincus de la justesse du projet n’ont pas hésité un seul instant à l’appuyer.

Rappelons que l’Association des Ressortissants pour le Développement du Cercle de Tombouctou (ARDCT) est un regroupement de ressortissants de Tombouctou et de leurs sympathisants ayant pour objectif de contribuer au développement socio-économique et culturel du Cercle de Tombouctou. L’ARDCT est une organisation apolitique et à but non lucratif reconnue sous le récépissé N2021-019/P.C. T en date du 09 avril 2021.

AMTouré

Source : 22 Septembre 6 Juin 2022

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024