Samedi 17 Août 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Ce que j’en pense: SAMBE ! SAMBE ! A LA SOLIDAIRE ORGANISATION DES NATIONS UNIES

Les Maliens ont fêté la Tabaski 2019 le cœur léger. Les vœux des musulmans s’adressent, particulièrement, aux bonnes volontés de tous les pays membres de l’Organisation des Nations unies (ONU). Sambé ! Sambé ! Tous les déplacés à l’extérieur du Mali, dans le district de Bamako, dans les villes de l’intérieur du Mali sont meurtris dans l’âme et le corps.

Du dimanche 11 août 2019 au 11 août 2020, demain sera meilleur.

Dès la fin de la prière spéciale dans toutes les mosquées du pays, les tout-petits, leurs parents, les personnes âgées ont échangé des vœux dans les rues, dans les maisons. Pour le retour de la paix au Mali où tout le monde se sera remis au travail. Le vivre ensemble dans un contexte nettoyé des violences inter communautaires est possible. Le Mali comme un œuf fragile est protégé par le cocon qui le protège désormais de la désintégration, grâce à la solidarité de la communauté internationale.

Sambé ! Sambé ! Compliments et félicitations au Conseil de sécurité de l’ONU, à la Mission des Nations unies pour le Mali (Minusma) au G5 Sahel, à la Force française Barkhane. Le peuple de mon pays vous est reconnaissant. Le Mali demeure uni et indivisible. Cette mission à un certain moment paraissait une gageure. Les populations, un fort quota de la classe politique, et de la société civile doutaient de la capacité des forces militaires internationales coalisées. Etaient-elles capables de protéger la souveraineté du Mali sur l’ensemble de son vaste territoire ?

Sambé ! Sambé ! La confiance est revenue entre l’Etat malien et les ex groupes armés rebelles du Nord, ceux des régions de Mopti et de Ségou. Grâce aux efforts des présidents de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), de l’Union économique monétaire ouest africaine (Uemoa).

Sambé ! Sambé ! Au président, Ibrahim Boubacar Keïta, au Premier ministre, Boubou Cissé et à son équipe. Que Dieu fasse que les décideurs de mon pays tirent profit de cet enseignement de George Washington, héros de la Guerre d’indépendance, premier président des Etas-Unis : « Le gouvernement ce n’est pas l’éloquence. Ce n’est pas la raison. C’est une force. Comme le feu, c’est un dangereux serviteur et un maître effrayant ».

Sambé ! Sambé ! Aux vaillantes Forces armées maliennes, à la Gendarmerie, à la Police, aux Douanes, à la Protection civile. Que ces hommes et femmes qui veillent sur la tranquillité des familles maliennes soient bénis. A ces patriotes, je demande de s’inspirer de cette pensée de John Foster Dulles, secrétaire d’Etat américain entre 1953 et 1959 : « De toutes les tâches du gouvernement, c’est la protection des citoyens contre la violence qui est la plus essentielle». A jamais la patrie malienne est reconnaissante à ses martyrs civils et militaires.

Sambé ! Sambé ! à la jeunesse malienne patriote des villages et des villes. Le monde entier veille sur le Mali. Demain sera meilleur !

Sékou Oumar DOUMBIA

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

L'armée est la VAR de la révolution (rediffusion)

15 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

 [Vos réactions] La Libre Antenne

16 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2019