Jeudi 23 Mai 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali: victoire polémique de Tombouctou à la Biennale artistique de Bamako

La Biennale artistique et culturelle s'est achevée dimanche 31 décembre 2017, à Bamako. Mettant aux prises les dix régions administratives du pays, le district de Bamako et une troupe de la diaspora, dans les disciplines de la musique, de la danse, du théâtre et du chant, la compétition a vu la victoire de la région de Tombouctou, dans une édition spéciale qui avait pour thématique la paix.

Après sept ans d'arrêt dû à la crise, Amadou Talfidié Tandina, à la tête de la délégation de Tombouctou, savoure l'octroi du trophée général de la Biennale. « Les jihadistes étaient dans nos murs, nous avons vécu beaucoup de choses et nous étions inspirés. Nous avons apporté un message à travers nos chœurs, nos solos, nos danses traditionnelles et la pièce de théâtre », a-t-il témoigné.

Le message de paix a été entaché par une polémique. Le district de Bamako a remporté trois prix sur les six disciplines en compétition. Pénalisé pour un dépassement de temps, la ville se retrouve à la deuxième place du classement général. Touré Abdoulbacky tient le trophée de la meilleure pièce de théâtre dans les mains. A la question, êtes-vous déçus de perdre face à Tombouctou, il répond : « Non, pas de perdre face à Tombouctou, mais de perdre face au Nord, parce que moi, je pense que, si on lutte pour une justice, il faut que tout soit transparent, et qu'on gagne dans la transparence et la dignité ».

Source : RFI 02/01/18

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Issa Fakaba Sissoko, à propos de la fin de la grève des enseignants : « Nous ne tolérons plus l'absentéisme et le mercantilisme »

« Enseignants à vos craies !
Le syndicalisme c'est revendiqué ses droits, mais assumé ses devoirs. Nous ne tolerons plus l'éternel absentéisme de certains enseignants à leurs postes, encore moins le mercantilisme dans les écoles privées au détriment de l'école publique pour laquelle vous êtes payés. Justifiez vos salaires, et hommage à ceux qui le font déjà. 
Nous sommes désormais regardants sur l'utilisation de nos impôts ! »

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

À droite de Schengen

22 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] RDC: la marge de manœuvre du Premier ministre

22 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2019