Vendredi 27 Novembre 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Caricatures de Mahomet: un boycott des produits français commence dans le monde musulman

L'initiative risque de faire mal à de nombreuses entreprises françaises. Les appels au boycott de produits français se multiplient dans plusieurs pays du Moyen-Orient, alors que le président de la République, Emmanuel Macron

L'initiative risque de faire mal à de nombreuses entreprises françaises. Les appels au boycott de produits français se multiplient dans plusieurs pays du Moyen-Orient, alors que le président de la République, Emmanuel Macron, a promis de ne pas « renoncer aux caricatures » du prophète Mahomet. Une campagne qui a commencé vendredi 23 octobre au Koweït, et qui prend de l’ampleur sur les réseaux sociaux un peu partout dans le monde arabe.

 « La vache qui rit » ne rit plus au Koweït. Des photos, relayées sur les réseaux sociaux, montrent des employés de supermarchés retirant des rayons ce produit phare de la fromagerie industrielle française.

Le fabricant Kiri, mais aussi Babybel, font également les frais du campagne de boycott, qui touche aussi le secteur du tourisme : 430 agences de voyage ont suspendu les réservations de vols vers la France.

Un boycott encore limité pour le moment

« Il n'y a rien de bon dans une nation qui ne se fâche pas lorsque son prophète est insulté », peut-on lire sur Twitter sur une pancarte brandie sous le hashtag (mot-dièse) « touche pas au prophète ». Il y a aussi cette affiche dans une rue du Koweït qui montre l’empreinte d’une bottine sur le visage d’Emmanuel Macron, assortie d’une liste de marques à boycotter : Dior, L’Oréal, Carrefour, Elf, Michelin, Accor.

Au Qatar, les supermarchés de l'enseigne Al Rawnaq se disent patriotes et fidèles à la religion musulmane : l'enseigne annonce le retrait des produits français jusqu’à nouvel ordre. Mais pour l’heure, ce boycott reste bien limité. Rien n’est à signaler en Égypte, en Iran, en Irak ou encore en Turquie, nous disent nos correspondants sur place.

La France a appelé les gouvernements des pays concernés à faire « cesser » les appels au boycott de produits français et à manifester, provenant d'une « minorité radicale », leur demandant aussi d'« assurer la sécurité » des Français vivant sur leur sol.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Édito : IBK, une ambition manquée pour le Mali ?

Quelle action imprimer désormais à la marche de l'État ?

Le Mali, en pièces détachées, les positions se cristallisent, la gouvernance orageuse et le peuple meurtri. L'urgence, c'est de sauver la patrie en danger. Tout le reste n'est que littérature. 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Appelle-nous et donne ton point de vue sur une question d’actualité (politique, économique, culturelle, religieuse, etc.). Pas de sujets tabous : arguments, contre arguments ! Dis-nous tout !

23 Novembre


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit Lieutenant Daouda Konaté, secrétaire général du syndicats des surveillants de prison.

10 Novembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2020