Jeudi 25 Avril 2019
Bannière SWED

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Massacre au Mali: IBK remplace son état-major et dissout la milice dogon

Au Mali, au lendemain du massacre de plus de 135 civils peuls dans le centre du pays, près de la frontière avec le Burkina Faso, le gouvernement malien a annoncé, ce dimanche 24 mars, la dissolution de l'« association Dan Nan Ambassagou » et le remplacement des principaux chefs de l’armée.

Le président Ibrahim Boubacar Keïta avait réuni, ce dimanche matin, un conseil des ministres extraordinaire. Au lendemain de l’attaque, c’est la consternation, alors que les secours s'occupent encore des blessés.

Le Premier ministre malien a pris la parole devant la presse après le Conseil extraordinaire dimanche. Il a annoncé la dissolution de « l’association Dan Nan Ambassagou », groupe armé dogon basé dans le centre du Mali qui, officiellement, affirme défendre les civils de la communauté. Cependant, pour plusieurs associations, il s’agit d’une milice, véritable bête noire des civils peuls. Plusieurs sources s’interrogent d’ailleurs sur une possible implication de cette milice dans les événements survenus à Ogossagou, près de la ville de Bankass.

Dans son intervention, le Premier ministre malien a voulu également lancer un message de clarification de fermeté. « Les milices qui ne déposeront pas les armes seront désarmées », a-t-il affirmé.

►Mali, plus de cent morts dans un massacre dans le village peul d'Ogossagou

Le Conseil extraordinaire a également décidé le limogeage du chef d’état-major des armées, de celui de l’armée de Terre et enfin du patron de l’armée de l’Air. « Ce réajustement était nécessaire pour donner un nouveau souffle à nos acquis », a précisé Soumeylou Boubeye Maïga.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

UNESCO : Les journalistes de Reuters, Wa Lone et Kyaw Soe Oo, lauréats du Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano 2019

Les journalistes du Myanmar Kyaw Soe Oo et Wa Lone sont les lauréats conjoints 2019 du Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano, après recommandation par un jury international de professionnels des médias.

Lire la suite

Blog

Je suis dogon mais pas un génocidaire*

Ici c’est chez moi

Mes ancêtres sont venus de loin.

Du lointain Mandé, ils sont venus jusqu’ici.

Ils ne recherchaient pas de terres.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La cuisine électorale

25 Avril 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'Actualité à Abidjan: 2020, vers une élection apaisée?

25 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2019