Dimanche 17 Février 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Péril sur les élections : Les sous-préfets et préfets en grève à partir de ce lundi

Principaux acteurs du processus, les comités exécutifs nationaux du Syndicat national des administrateurs civils (Synac) et du Syndicat libre des travailleurs du ministère de l’Administration territoriale (Syltmat) ont décidé de mettre à exécution le préavis de grève de six jours (25 juin au 1er juillet).

Un arrêt de travail qui risque d’entraver le processus de distribution des cartes d’électeurs dans des localités les plus reculées.

Dans un communiqué n°2018/002-CEN-Synac-Syltmat, publié dimanche, les comités exécutifs nationaux ont fait savoir l’échec des négociations engagées par le gouvernement. Selon les deux syndicats, des garanties suffisantes n’ont pas été obtenues pour lever le mot d’ordre de grève. Par conséquent, la grève est maintenue du lundi 25 juin 2018 au dimanche 1er juillet 2018.

Par ailleurs, les comités syndicaux du Synac et du Syltmat ont appelé tous leurs militants, notamment les représentants de l’Etat, administrateurs civils et tous les travailleurs du ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation au respect strict de ce mot d’ordre de grève.

Il s’agit de l’arrêt total de toutes les activités administratives de quelques natures que ce soient.

Bréhima Sogoba

Source : L'Indicateur du Renouveau 25 Juin 2018

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La privilégite, la maladie des privilèges

15 Février 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

15 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2019