Un militaire malien “pris entrain de voler” des armes de guerre

Publié le 21 octobre
Source : Studio Tamani

Le Caporal de l’armée malienne a tenté de voler des armes de guerre des Forces armées maliennes le samedi 12 octobre. Selon un communiqué de Famas, Ce chef de poste adjoint de la Direction du Matériel, des Hydrocarbures et du Transport des armées (DMHTA) a pu s’échapper après son forfait. Selon plusieurs sources, il aurait été arrêté sur la route du Burkina-Faso.

Selon le communiqué des Famas, le Caporal a pu placer dans son véhicule 103 armes avant d’être surpris par ses camarades militaires. Le Caporal qui était aussi chef de poste adjoint de la Direction du Matériel, des Hydrocarbures et du Transport des armées a pu s’échapper laissant sur place sa voiture.

Si on sait que la tentative de vol s’est déroulée le samedi 12 octobre dernier aux environs de 21h, le communiqué des Famas ne précise pas le  lieu exact de l’incident. Mais selon Diarran Koné, chef de la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées (DIRPA), les faits se sont déroulés dans un camp militaire de Kati. D’autres sources affirment que le Caporal aurait été arrêté sur la route du Burkina-Faso.

Par ailleurs, on indique qu’il ne serait pas à son premier forfait. Le militaire  aurait déjà dérobé auparavant plusieurs armes de guerre.

Avant cet incident, une trentaine de pistolets de type PM AK47 auraient disparu du magasin d’armes de la police de Mopti. Selon des sources au sein de la police, une enquête a été ouverte.

Pour certains observateurs, les contours de ses affaires sont flous. Selon eux, si ces informations se confirmaient, cela veut dire que «  des hommes en tenue militaire font des trafics d’armes  soit pour alimenter les rébellions ou aider les groupes terroristes ».

Serge Daniel journaliste écrivain

Source: Studio Tamani

Commentez avec facebook