Réconciliation nationale : Forte campagne en faveur du retour de l’ancien président ATT

Publié le 27 mars
Amadou Toumani Touré

Ses partisans ne décrochent pas. Ce 26 Mars ils ont battu le pavé dans les principales villes du pays pour exiger aux autorités de créer les conditions pour un retour honorable de l’ancien président Amadou Toumani Touré.

Le 24ème anniversaire du 26 Mars a été marqué, bien entendu, par le traditionnel dépôt de gerbes de fleur au Monument des martyrs.

Aussi, loin des décors funèbres du 26 Mars entretenus par les autorités en place, des voix s’élevaient pour réclamer le retour digne d’ATT. Ses partisans ont pris d’assauts différents salles de conférence pour exiger la mise en place de dispositions pratiques en vue du retour d’ATT. L’ancien président est depuis mi-2012 à Dakar où il s’est refugié après le putsch militaire qui l’a éjecté de son fauteuil.

Entre autres partis qui réclament ce retour, le PDES de Ahmed Diane Semega et l’URD de Soumaïla Cissé…  

Pour les partisans d’ATT, la dynamique de la réconciliation devrait obliger à prendre en compte la situation de l’ancien président chassé du pouvoir par des militaires excédés. « Cette crise a besoin de tout un chacun », scandent-ils. Des rassemblements ont eu lieu à Bamako, Mopti, Gao ainsi que d’autres villes du pays.

La question se pose de savoir si les accusations de haute trahison contre l’ancien président vont demeurer. Alors que la commission d’enquête a jugé que le dossier était vide, il appartient toujours à l’Assemblée Nationale d’engager ou non des poursuites contre l’ancien président de la République.

Par David Dembélé

 

Commentez avec facebook