Jeudi 12 Décembre 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Éphéméride : 17 mars 1980 – 17 mars 2015, il y a 35 ans Abdoul Karim Camara dit Cabral a été assassiné

Abdoul Karim Camara, dit Cabral, est un leader étudiant malien, né le 2 juillet 1955 et mort assassiné le 17 mars 1980 à Bamako.

Étudiant en philosophie, Abdoul Karim Camara est élu le 18 février 1980 président de l’Union des élèves et étudiants du Mali (UNEEM) lors du congrès qui se tient dans la clandestinité de cette organisation récemment dissoute par le régime autoritaire de Moussa Traoré. Le congrès lance un mot d’ordre de grève pour réclamer la libération de lycéens arrêtés lors de manifestation à Ségou. Des manifestations étudiantes sont violemment réprimées. Abdoul Karim Camara est arrêté le 16 mars 1980. Il est torturé au camp para de Djicoroni à Bamako et assassiné le lendemain.

Depuis la chute de Moussa Traoré et la mise en place de la démocratie au Mali, l’assassinat d’Abdoul Karim Camara est commémoré chaque année le 17 mars. Un monument en son souvenir a été érigé à Bamako et le lycée de Ségou porte son nom.

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Dr Charles Dara à propos de la Dengue : « c’est une maladie contagieuse ! »

Infection virale transmise par la piqûre d’un moustique, la « Dengue » sévit depuis début octobre dans les ménages au point que le département de la santé semble en prendre la mesure et dégainer des astuces préventives et surtout des conduites à tenir.  

Lire la suite

 

Blog

Ibrahim Ikassa Maiga, Enseignant à la Faculté de Droit Privé (USJP/Bamako – Mali) : « Comment comprendre qu’avec cette superpuissante ou hyperpuissante force française militaire, aucun secours ne vient aux soldats maliens »

« Monsieur l’Ambassadeur de France à Bamako,

C’est avec force indignation que je vous ai lu, au fil d’un communiqué faisant état de votre prétendu « étonnement » à propos du secret de polichinelle dont le Très Respecté Salif KEITA s’est fait porteur à l’intention du Président IBK.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale

11 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Sahel: insécurité alimentaire

11 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2019