Vendredi 03 Février 2023

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

« Prix Oumar Diallo » pour les jeunes journalistes 6e édition

Radio, presse écrite et en ligne

Termes de référence du concours – Modalités générales

1– Dépêches du Mali, journal d’information en ligne ayant son siège à Hamdallaye ACI 2000, rue 390/Porte 1687/BP 1744 Bamako (Mali), organise le concours de la 6e édition du « prix Oumar Diallo ».

Le concours est organisé en partenariat avec :

– Binthily Communication : Hamdallaye ACI/Bamako ;

- Les Échos : Niamakoro - Cité Unicef/Bamako ;

– La radio Joliba 105.0 FM : Hamdallaye ACI/Bamako ;

– La chaîne d’information en continu : Joliba TV News : Hamdallaye ACI/Bamako

2– Calendrier du concours

Les dépôts de candidature s’effectueront entre le mercredi 02 novembre et le mercredi 30 novembre 2022.

Date de clôture des candidatures : le mercredi 30 novembre 2022 à minuit.

Les dossiers de participation reçus après cette date ne seront pas retenus.

Date de communication du lauréat : le lundi 5 décembre 2022.

3– Description du concours

Dépêches du Mali lance la 6e édition du concours journalistique dénommé « prix Oumar Diallo », en hommage à feu Oumar Diallo, jeune journaliste émérite décédé en décembre 2016.

L’objectif général du concours est de stimuler la production journalistique de qualité et de susciter l’esprit critique. Il a pour but de découvrir et d’encourager les jeunes talents de la presse écrite et numérique et des radios du Mali, et de leur permettre de bénéficier d’un prix.

4– Thème du concours

Le prix vise à récompenser l’excellence des articles et des reportages radio qui seront publiés entre le mercredi 02 novembre et le mercredi 30 novembre 2022 autour de la thématique suivante : « Le Mali entre rupture et permanence, quelle place dans la géopolitique régionale ? »

5– Conditions de dépôt des candidatures

Le prix Oumar Diallo est ouvert aux jeunes journalistes (radio, presse écrite et numérique) de moins de 35 ans à la date limite de dépôt des articles.

Le participant devra obligatoirement joindre à sa publication (article ou élément sonore) le scan de sa carte de presse, sinon sa pièce d’identité, et décliner son organe de presse.

Les candidats seront jugés sur la base de trois critères : l’actualité, l’originalité de l’angle choisi pour traiter le sujet et la valeur informative de celui-ci.

Vous avez le sens de la critique journalistique, vous souhaitez mettre en avant votre talent, alors posez votre candidature pour ce concours !

L’article ou l’élément sonore ainsi que la carte de presse scannée (ou à défaut la pièce d’identité) doivent être envoyés à l’attention de la direction générale de Dépêches du Mali par voie électronique à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .

Support papier et numérique

Pour participer, l’exercice est simple. Les journalistes travaillant sur un support papier doivent fournir le scan de l’article publié et l’envoyer à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .

Les journalistes travaillant sur le Web (presse en ligne) doivent envoyer le lien de l’article à la même adresse.

L’article doit être dactylographié, rédigé en français et d’une longueur d’au moins 6000 signes (espaces comprises).

Support audio

Les journalistes travaillant à la radio doivent envoyer le lien ou joindre le fichier sonore à la même adresse.

La production radio ne doit pas dépasser 5 à 10 min.

Le reportage peut être réalisé en langue française ou bambara.

Les candidats au concours ne peuvent présenter qu’un seul élément tous supports confondus.

6– Sélection du lauréat

Le jury chargé de désigner les deux lauréats se réunira à partir du vendredi 2 décembre 2022 et sera composé de trois membres.

Le jury est souverain dans son appréciation et sa décision qui sera sans appel.

Il se réunit dès le lendemain de la clôture du dépôt des candidatures et étudiera la qualité des soumissions à son appréciation. Les candidats seront jugés sur la base de trois critères : l’actualité, l’originalité de l’angle choisi pour traiter le sujet et la valeur informative de ce dernier.

Aucun plagiat ne sera toléré.

Le concours sera couronné par la sélection d’un seul lauréat par catégorie.

7– Le « prix Oumar Diallo »

Chaque lauréat se verra décerner une indemnité de 500 000 francs CFA.

8– Acceptation du règlement

La participation au prix vaut acceptation par les candidats de toutes les clauses du présent règlement. Toute difficulté quant à l’application du règlement fera l’objet d’une interprétation souveraine des organisateurs.

Dépêches du Mali se réserve le droit de modifier ou d’annuler la bourse s’il estime que les circonstances l’exigent.

Dépêches du Mali ne sera pas tenu pour responsable en cas de force majeure le contraignant à annuler, reporter ou modifier le prix.

N. B. Les articles et reportages radio doivent être transmis par voie électronique aux organisateurs au plus tard le mercredi 30 novembre 2022 à minuit à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .

#prixoumardiallo

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Lettre ouverte à messieurs les chefs d’État de la Cedeao

Messieurs les chefs d’État,

Avec toutes mes excuses et la déférence due à votre rang, j’ai à cœur de vous parler de la situation de crise multidimensionnelle qui sévit dans mon pays depuis janvier 2012, -près de 10 ans déjà- et de la lecture peu heureuse que vous, au sein de la Conférence des chefs d’État de la CEDEAO, en faites, avec une certaine altération des idéaux de notre organisation régionale d’intégration.

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Les nouvelles autorités de la transition peuvent-elles venir à bout de l’insécurité grandissante ?

13 Juillet


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Nouhoum Togo, Président de l’Union pour la Sauvegarde de la République.

13 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2023