Pour une meilleure implication dans les radios communautaires : l’Institut Panos au chevet des femmes du nord du Mali

Publié le 28 mars
Source : Dépêches du Mali

L’institut Panos Afrique de l’Ouest a lancé ce mercredi son deuxième atelier de formation à l’intention des associations féminines présente dans les régions de Mopti, Tombouctou et Gao. Une véritable bouffée d’oxygène sans doute pour ces entités qui exercent dans des contextes très hostiles eu égard à l’insécurité.

Regroupant une quinzaine de femmes, la formation vise à améliorer la sensibilité des animateurs de radios communautaires aux questions liées au genre et faire entendre les voix des femmes à travers les radios communautaires sur des problématiques liées aux droits des femmes.

L’atelier va aider les femmes à mieux intervenir dans les media et surtout d’influencer l’agenda de ceux-ci. Il sera suivi d’une campagne de production sur les 15 radios communautaires retenue à l’issue de la première étape tenue en décembre 2018.

« La phase production est suivie d’une séance d’écoute collective qui permet à l’animateur de recevoir le feedback de l’association et des auditeurs. Et s’en suis un débat de clarification… », explique Libasse Hanne, Chargé du Programme Radios Communautaires chez l’Institut Panos.

Les violences faites sur les femmes, la participation de la femme dans la gouvernance locale, les conduites à tenir en temps de conflit… sont entre autres thématiques abordées par ces femmes

Motivation affichée

Galvanisées par les retombées des premières productions dans leurs localités respectives, les participantes à cette deuxième séquence ne cachent pas leur enthousiasme et engagement.

Certaines d’entre elles reconnaissent que cette activité leur a permis de recouvrer une certaine liberté d’expression dans un contexte où les pesanteurs sociaux le leurs empêchaient.  

Au nombre des associations retenues il faut entre autres citer l’Association Jeunes Citoyens de Tombouctou, le Mouvement des femmes pour la paix d’Ansongo, Jiguidougou Ton de Bankass qui diffusent respectivement sur les radios Jamana, Aadarkoukia et Seno…

La présente formation qui dure 3 jours fait suite à celle organisée en décembre 2018 qui avait réuni 24 animateurs de radios communautaires en provenance de Mopti, Gao et Tombouctou.

Selon Libasse Hanne, « il s’agit de former ces animatrices sur les droits des femmes (VFF), la production de magazines et l’animation de débats »…

 « On leur communique les rudiments de base afin de leur permettre de se lancer », confie le chef du programme.

A noter que le Club radio communautaires de l’Institut Panos mène des activités au Mali depuis 2013.

 

D Dembélé 

Commentez avec facebook