Dimanche 21 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

IGAÏMA Model’s show : 20 mannequins défileront ce vendredi au Mémorial Modibo Keïta

La première édition d’Igaïma Model’s show prévue vendredi 23 février 2018 va voir 20 mannequins défiler sur les parvis du mémorial Modibo Keïta. 10 jeunes filles et 10 messieurs se disputeront la scène d’un évènement qui entend s’inscrire dans la durée, au grand bénéfice des acteurs de la mode malienne.

Pour la promotrice d’IGAÏMA, Fadi Maïga, l’évènement permet aux acteurs de la mode malienne d’être promus et de se faire une notoriété. « Il faut que la mode survive au Mali et face vivre son homme ».

L’invité d’honneur de cette première édition IGAÏMA Model’s show, qui fait office de coach pour les 20 mannequins, est la Princesse Burundaise Esther Kamatari. Mannequin de son Etat, la Princesse a défilé pour les plus grands couturiers. Elle est incontestablement un modèle de réussite dans le domaine du mannequinat. L’occasion est ainsi donnée aux jeunes maliens désireux du métier de la mode de profiter de son immense expérience.

Devant plusieurs dizaines d’acteurs de la mode, La princesse Esther n’a pas caché sa passion pour le métier du mannequinat. « Je suis là pour permettre de réussir plus vite que moi ».  

Elle a fourni un travail préparatoire rigoureux tant sur les mouvements que sur les gestuelles. « Ce n’est pas parce qu’on est étudiant que l’on ne saurait s’affirmer sur le terrain de la beauté », confie-t-elle. Elle invite les préposés à ce métier à ne pas se copier et à ne pas essayer de reproduire ce que l’autre fait. « Soyez vous-même. Chacun d’entre vous à une richesse en lui. Dans votre shopping prenez tout ce que vous voulez mais restez vous-même ».

 

Par David Dembélé

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La transhumance politique

19 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

19 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018