Mercredi 15 Août 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Maliactu : 3 journalistes arrêtés par interpol Bamako

Salif Diarrah, Aliou Hasseye et Issa Coulibaly tous journalistes à maliactu.net ont été arrêtés ce mercredi 21 février à leur rédaction sise à Hamdallaye, par des hommes en tenue civile. L’opération effectuée aux environs de 12H, dans une habileté qui n’a pas alerté le voisinage, était menée par 4 loubards arrivés à bord d’un véhicule blanc immatriculé AS7335MD.

Après irruption dans la salle de rédaction, ils se saisirent des 3 journalistes et de leurs outils de travail composés de trois ordinateurs, une camera et de téléphones portables. Seule la stagiaire Niakalé Fatoumata Camara a été épargnée sur les lieux, parce qu’elle est stagiaire.

Selon Alassane Samaké, un autre journaliste parti en reportage au moment des faits, deux inconnus étaient venu demander à voir Salif Diarrah aux environs de 8h. « Salif Diarrah est là ? » avait lancé l’un d’entre eux.

Aux dernières nouvelles, les 3 journalistes seraient à interpol Bamako. Information confirmée par deux sources policières. En effet, certaines hypothèses non moins plausibles laissent entendre que nos confrères sont arrêtés par la police judiciaire sur plainte d’un maire qui aurait fait l’objet de chantages...

Le Cabinet Jurifis Consult de l’ancien ministre de la Justice Me Mamadou Ismaïla Konaté est déjà saisi du dossier par la direction générale de maliactu. Mais pour l’heure rien ne filtre quant aux mobiles véritables de cette arrestation loin d’être anodine.

David Dembélé

 

Ci-dessous le communiqué de la direction générale de maliactu

Suite à l’arrestation musclée par des hommes en armes dans les locaux de maliactu.net le mercredi 21 février 2018 à 11h, nous apprenons à travers le ministre de la communication du Mali que nos journalistes sont retenus par la police judiciaire dans les locaux de Interpool.

Les trois (3) journalistes (Salif Diarra, Aliou Hasseye et Issa Coulibaly) auraient été arrêtés à la suite d’une plainte déposée par le Maire de Koumaniana dans le cercle de Niafounké qui aurait fait l’objet d’un chantage de diffusion d’une vidéo compromettante par un réseau Béninois qui usurperait du numéro de contact de maliactu.net.

Le réseau de malfaiteur aurait demandé le paiement d’une rançon de 3 millions de FCFA au profit d’un bénéficiaire identifié au Bénin (par transfert d’argent au Bénin).

Selon les autorités policières, les malfaiteurs auraient utilisé le numéro de contact de maliactu.net (+223 74 02 95 49) disponible sur nos pages facebook, notre compte twitter, notre site internet ainsi que sur tous nos supports dans leurs échanges uniquement sur l’application whatsapp.

Nos journalistes ne sont associés ni de près ou de loin à un quelconque réseau de diffusion de vidéos en ligne ou de chantage. le seul fait d’évoquer le nom de maliactu.net ou même d’utiliser nos locaux sur des communications whatsapp ne constitue pas de preuve qui impliquerait maliactu dans cette entreprise.

Les journalistes de maliactu ont été arrêtés par la force sur leur lieu de travail par quatre (4) policiers armés en civil sans mandat de d’emmener. Tout le matériel du travail (ordinateurs, microphones, caméras, téléphones etc) de la rédaction ont également été emmené.

 

La rédaction de maliactu.net condamne cette arrestation musclée de ses journalistes dans l’exercice de leur fonction et demande leur libération immédiate.

Nous ne comprenons pas cet acharnement sur nos journalistes qui font l’objet de menaces quotidiennes.

Les journalistes ne sont pas responsables des supports de communication et doivent pas être inquiétés dans l’exercice de leur fonction.

Par ailleurs, la direction de maliactu.net est disponible pour répondre à toutes plaintes et interrogations devant les juridictions compétentes du Mali. 

La Rédaction

(c) maliactu.net

 

Commentez avec facebook

Commentaires   

0 #30 best online pharmacy 08-08-2018 06:27
legitimate canadian mail order pharmacies
http://canadianonlinexyz.com/
online pharmacy: http://canadianonlinexyz.com/
Citer
0 #29 Joeyasype 01-08-2018 09:19
Hello how are you ?

Could you be interested in new customers for your business ?
Citer
0 #28 uxsoraltxigut 19-04-2018 07:16
doxycycline-che apbuy.site.anko r: http://doxycycline-cheapbuy.site/ onlinebuycytote c.site.ankor http://tadalafilcialis-cheapestprice.site/
Citer
0 #27 iliritep 19-04-2018 07:01
doxycycline-che apbuy.site.anko r: http://doxycycline-cheapbuy.site/ onlinebuycytote c.site.ankor http://tadalafilcialis-cheapestprice.site/
Citer
0 #26 awaqebigiir 16-04-2018 09:08
doxycycline-che apbuy.site.anko r: http://doxycycline-cheapbuy.site/ onlinebuycytote c.site.ankor http://tadalafilcialis-cheapestprice.site/
Citer
0 #25 ocicpopix 16-04-2018 08:52
doxycycline-che apbuy.site.anko r: http://doxycycline-cheapbuy.site/ onlinebuycytote c.site.ankor http://tadalafilcialis-cheapestprice.site/
Citer
0 #24 ejelawolbipo 15-04-2018 14:51
doxycycline-che apbuy.site.anko r: http://doxycycline-cheapbuy.site/ onlinebuycytote c.site.ankor http://tadalafilcialis-cheapestprice.site/
Citer
0 #23 ihivikuvagux 15-04-2018 14:35
doxycycline-che apbuy.site.anko r: http://doxycycline-cheapbuy.site/ onlinebuycytote c.site.ankor http://tadalafilcialis-cheapestprice.site/
Citer
0 #22 sojeinitsoni 15-04-2018 08:45
doxycycline-che apbuy.site.anko r: http://doxycycline-cheapbuy.site/ onlinebuycytote c.site.ankor http://tadalafilcialis-cheapestprice.site/
Citer
0 #21 umowomo 15-04-2018 08:30
doxycycline-che apbuy.site.anko r: http://doxycycline-cheapbuy.site/ onlinebuycytote c.site.ankor http://tadalafilcialis-cheapestprice.site/
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Moussa Mara, porte parole du candidat Cheick Modibo Diarra : « Si IBK est réélu, c’est l’argent qui l’a réélu sinon ce n’est pas son bilan »

Blog

« IBK sera battu au second tour ! »

En Afrique subsaharienne francophone, il y a une loi d’airain, à laquelle le Mali ne dérogera pas : un Président sortant qui est mis en ballotage pour un second tour sera immanquablement battu à la fin. Tract, avant le second tour, avait appelé à voter pour Soumaïla Cissé, dont nous sommes plus que jamais sûrs qu’il sera élu président de la République du Mali.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Ligue des jeunes de Président Fondateur (rediffusion)

14 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] : Le paysage politique ivoirien en pleine transformation

14 AOût

© Dépêches du Mali 2012 - 2018