Mardi 16 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Une ressortissante malienne sans sépulture en France : A quoi sert donc le Ministère des Maliens de l’Extérieur ?

« Quel est l’utilité du Ministère des Maliens de l’Extérieur sinon à flatter l’égo de la diaspora s’il ne s’occupe pas de l’Essentiel ? Une ressortissante malienne décédée en France se trouve sans sépulture depuis près de deux mois. Et l’État qui trouve le temps de distribuer des gadgets ne trouve pas celui de ramener en terre malienne l’un de ses enfants, de surcroit une femme. Et après nous sommes étonnés du mépris des occidentaux.

Même s’il le devrait, il est probable que l’’État ne puisse se soucier de tous ses morts à l’étranger. D’ailleurs ce n’est pas ce qui lui est demandé, car les maliens sont suffisamment fiers et dignes pour s’occuper de leurs morts eux-mêmes. Mais dés lors qu’un consulat constate lui-même un décès sans manifestation ou indigence d’un proche, qu’il lance un avis sans succès, alors le Gouvernement n’a plus le droit de faire comme s’il n’est pas concerné, espérant que les maliens se cotisent ou que le salut public français fasse le travail.

C’est à ces petites choses que l’on reconnait les grandes nations, c’est également à ces petites choses que l’on reconnait les petits pays. Dieu veille ».

Madani Tall, économiste et Homme politique malien

Commentez avec facebook

Commentaires   

0 #1 JacquettaSmall 24-12-2017 00:47
I have checked your page and i have found some duplicate content, that's why you don't rank high in google's search results, but there is a tool that can help
you to create 100% unique articles, search for:
Boorfe's tips unlimited content
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Remaniement

16 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Le PDCI tient son Congrès extraordinaire

16 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018