Mardi 16 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Marchés publics : La société civile à l’école de l’ARMDS

Le Centre de formation pour le développement (CFD) abrite depuis ce lundi une session de renforcement des capacités sur les procédures nationales de passation, d’exécution, de contrôle et de règlement des marchés publics et des délégations de service publique. La Cible de cet atelier est la société civile à travers les organisations affiliées au Conseil national de la société civile (CNSC).

Placé sous l’égide de la direction générale de l’autorité de régulation des marchés publics et des délégations de service publique (ARMDS), cette session réunie une cinquantaine de participants ayant à cœur de comprendre le mécanisme des marchés publics.

Pendant cinq jours les participants se familiariseront avec le lexique des marchés publics, le cadre institutionnel, les procédures de conclusion des marchés publics, l’éthique et la déontologie dans les marchés publics. A cela s’ajoutent la classification des marchés publics, les éléments d’évaluation…

Dans son allocution, le représentant du CNSC, Hamidou Traoré, a rappelé combien il est impérieux d’outiller les acteurs de la société civile malienne dans le domaine des marchés publics.

Pour lui la société civile est bien dans son rôle de contrôle et de veille citoyen dans le but de l’instauration de la bonne gouvernance. « Les enjeux de la bonne gouvernance recommandent que les différentes composantes de la société civile soient mieux imprégnées des dispositions du code des marchés publics et ses textes d’applications ».

Hamidou Traoré ajoute que la maitrise des textes et des outils réglementaires constitue un des moyens les plus efficaces pour améliorer la qualité des interventions de la société civile en matière de contrôle citoyen de l’action publique.

Pour le président de l’ARMDS, Allassane Ba, sa structure ne pouvait pas ne pas répondre aux sollicitations de la société civile vue le rôle éminemment important de celui-ci. Il prévient en ces termes : « La régulation de la commande publique est un domaine très complexe. Cette complexité constitue un défis majeur pour l’ARMDS dont l’une des missions fondamentales se révèle être la régulation ».

Par David Dembélé

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Remaniement

16 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Le PDCI tient son Congrès extraordinaire

16 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018