Jeudi 24 Mai 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Sekou Tangara, à propos de la présidente des femmes de la CMA : « La provocation de trop »

« Au moment où les plaies sont en train (plus ou moins) de se cicatriser, où l'Etat du Mali signe son retour à Kidal avec l'installation du Gouverneur et des autorités intérimaires, la responsable des femmes de la CMA a l'ingénieuse idée de s'afficher avec ce qu'elle considère comme le drapeau de l'Azawad. La BRAVADE ne se déroule pas à Kidal mais plutôt à Bamako lors d'un Forum des Femmes sur la Paix. Mais Diable, comment peut-on tomber aussi bas? A défaut de pouvoir se révolter on doit au moins garder sa capacité d'indignation. Que non! Ni Oumou Touré la Ministre de la Promotion de la Femme, ni Isac et Satigui Sidibé respectivement Président de l'Assemblée Nationale et du Haut Conseil des Collectivités Territoriales n'ont pu remettre la dame à sa place en lui rappelant qu'ICI C'est LE MALI. Que le seul drapeau qui vaille est le Vert, Or, Rouge. C'était la moindre des choses, un professeur du Lycée français ayant été il y'a quelques jours chassé du pays pour avoir fait mention de l'Azawad dans un devoir. Les faits sont têtus : cette gouvernance n'a aucune constance, aucune logique ».

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre…», dixit Mamadou Ismaïla Konaté, ancien ministre de la Justice

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre ou de lui résister. Beaucoup vivent de ses fruits ou du bénéfice de ses produits aussi nocifs que mortels que le Sida. Si rien n’est fait par contre, on sera obligé de tout faire pour en guérir sinon en mourir »

Blog

« Cultivez vos propres champs ! », dixit le Pr Clément Dembélé

« Jeunes maliens, Je vous vois un jour tous ensemble dans « le parti du peuple malien » au lieu de vous diviser pour des gens qui n’ont rien donné autre que la désuétude politicienne dans ce pays.

Ne soyez pas porteurs de témoin de cette déception dont vous en êtes victime. Cultivez vos propres champs!!!

Lire la suite

Présidentielle 2018 : La Voix de la Société Civile

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

À quoi sert un Premier ministre

23 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Guinée: les chantiers du nouveau Premier ministre

23 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2018