Mercredi 17 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Sekou Tangara, à propos de la présidente des femmes de la CMA : « La provocation de trop »

« Au moment où les plaies sont en train (plus ou moins) de se cicatriser, où l'Etat du Mali signe son retour à Kidal avec l'installation du Gouverneur et des autorités intérimaires, la responsable des femmes de la CMA a l'ingénieuse idée de s'afficher avec ce qu'elle considère comme le drapeau de l'Azawad. La BRAVADE ne se déroule pas à Kidal mais plutôt à Bamako lors d'un Forum des Femmes sur la Paix. Mais Diable, comment peut-on tomber aussi bas? A défaut de pouvoir se révolter on doit au moins garder sa capacité d'indignation. Que non! Ni Oumou Touré la Ministre de la Promotion de la Femme, ni Isac et Satigui Sidibé respectivement Président de l'Assemblée Nationale et du Haut Conseil des Collectivités Territoriales n'ont pu remettre la dame à sa place en lui rappelant qu'ICI C'est LE MALI. Que le seul drapeau qui vaille est le Vert, Or, Rouge. C'était la moindre des choses, un professeur du Lycée français ayant été il y'a quelques jours chassé du pays pour avoir fait mention de l'Azawad dans un devoir. Les faits sont têtus : cette gouvernance n'a aucune constance, aucune logique ».

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Remaniement

16 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Le PDCI tient son Congrès extraordinaire

16 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018