Mercredi 15 Août 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Festival Dense Bamako Danse : La 11ème édition prend ses marques

L’association Donko Seko organise du 28 au 03 décembre KN-Lab Festival Dense Bamako Danse. La conférence de presse inaugurale animée samedi par Kettly Noël  et les partenaires de l’événement a donné le ton à une édition alléchante. Tant du point de vue des spectacles programmés que de la qualité des artistes invités.

Le programme des spectacles s’étend du 28 au 03 décembre. Au programme des restitutions du 3ème KN-Lab  en danse dont celle de Kettly Noêl et la Sud africaine Nelisiwe Xaba. Le 2 décembre 2017, le public  assistera à une séquence de danse-théâtre à Donko seko à 16h. Au nombre des chorégraphes du jour, la camerounaise Agathe Djokam, lauréate du Visa pour la création.

Selon Kettly Noël, le KN-Lab est un espace qui vise à accompagner, questionner, décloisonner les regards, provoquer les rencontres, croiser des idées et des vécus…

La danse impossible, un concept de Nelisiwe Xaba et Kettly Noël mettra fin à la série des spectacles.

Association de droit malien depuis maintenant 16 ans, Donko Seko œuvre au développement de la danse contemporaine.

Plusieurs projets ont déjà été entamés. « Je danse donc je suis », un programme pour jeunes en difficulté sociale (2010-2012), « Dance dialogues Africa » pour de jeunes danseurs et chorégraphes (2013-2014) et Initiation à la danse pour les enfants du village SOS (2003-2010).

D Dembélé

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Moussa Mara, porte parole du candidat Cheick Modibo Diarra : « Si IBK est réélu, c’est l’argent qui l’a réélu sinon ce n’est pas son bilan »

Blog

« IBK sera battu au second tour ! »

En Afrique subsaharienne francophone, il y a une loi d’airain, à laquelle le Mali ne dérogera pas : un Président sortant qui est mis en ballotage pour un second tour sera immanquablement battu à la fin. Tract, avant le second tour, avait appelé à voter pour Soumaïla Cissé, dont nous sommes plus que jamais sûrs qu’il sera élu président de la République du Mali.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier (rediffusion)

15 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions]: Inondations meurtrières au Niger

15 AOût

© Dépêches du Mali 2012 - 2018