Economie : l’OMVS se dévoile aux journalistes à Bamako

Publié le 24 octobre
Source : Dépêches du Mali

« Connaitre l’OMVS ». C’est le thème du séminaire initié par le Réseau des journalistes pour les activités de l’OMVS (REJAO-Mali) en partenariat avec l’OMVS les 19 et 20 octobre 2017. Tout a été dit sur le fonctionnement et  les réalisations de l’OMVS. A côté des nombreux avantages qu’offre la structure à ses pays membres, l’OMVS rencontre d’énormes difficultés dans la mise œuvre de certains grands projets.

Le lancement des travaux de ce Séminaire a été fait par le Secrétaire Général de l’OMVS, en présence de la Coordinatrice de la Cellule OMVS Mali, Mme Ly Fatoumata Kane, de la responsable de la cellule de Communication de l’OMVS, Mme Ndiaye Amayelle Ka…

Au nom du président du REJAO Mali (en déplacement) David Dembélé, a laissé entendre : « Les journalistes sont fiers de l’OMVS, reconnue au niveau mondial comme le meilleur exemple d’intégration. Nous voudrions jouer notre partition dans le développement de cet outil, indispensable aujourd’hui ».

Plusieurs communications ont meublées les travaux. La première communication était celle du Directeur de l’environnement et du développement durable au Haut-commissariat de l’OMVS, Coordinateur du PGS de la centrale Hydroélectrique de Gouina, Amadou Lamine NDiaye. L’expert a éclairé la lanterne des journalistes sur les mesures prises par ses services pour prendre en charge le volet social et environnemental concernant les déplacés du barrage hydroélectrique en construction à Gouina. Selon Mr Ndiaye, tout a été fait pour soulager les déplacés dans leurs nouveaux locaux. « Nous avons appliqué les meilleurs standards en matière de déplacement de populations affectées par le projet (PAPs) » a-t-il expliqué.

Sokhna Aminata Lo Mbaké Diop, Experte de l’Information au niveau du Projet de gestion intégrée des ressources en eau et développement des usages à buts multiples (PGIRE), a entretenu les séminaristes sur le PGIRE. Pour son exposé, elle était assistée du Coordinateur régional adjoint de l’OMVS, Mohamed Fawzi Bedredine.

Pour ce qui est des attributions de la Cellule OMVS du Mali, la coordinatrice a tout d’abord expliqué le contexte de création de l’organisation, les grands textes de sa création, ses enjeux et les modalités de la coopération des pays  membres. Mme Ly a par ailleurs détaillé le rôle de sa cellule au sein l’organisation sous régionale et au Mali.

A côté des avantages qu’offre la structure à ses quatre pays membres (Sénégal, Mauritanie, Guinée, Mali), les experts n’ont pas passés sous silence les difficultés liées au sacerdoce de l’OMVS.

Par David Dembélé

 

Commentez avec facebook