Jeudi 21 Septembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Aviation : Aigle Azur a un nouveau patron

La Compagnie Aigle Azur a procédé, le 10 août 2017, à la nomination de son nouveau président.  Frantz YVELIN, c’est de lui qu’il s’agit, remplace ainsi Michael Hamelink qui quitte l’entreprise.

Le nouveau patron de la compagnie française a un background solide. A 41 ans, il possède déjà une expérience assez étoffé dans le management du transport aérien.

Ce vrai passionné d’aérien accède aux commandes d’un avion à l’âge de 15 ans avant d’obtenir sa licence de Pilote Professionnel à 21 ans. Il est qualifié sur Airbus A320, Boeing B737, Boeing B757/767, Cessna Citation et McDonnell Douglas MD80. Entrepreneur reconnu, Frantz YVELIN a créé les deux dernières compagnies aériennes régulières indépendantes de France : L’Avion* (2006), puis La Compagnie Boutique Airline (2013), mais aussi Dreamjet Participations (2013), le holding français qui possède La Compagnie Boutique Airline depuis sa création et qui a acquis 100% de XL Airways France en 2016. Frantz YVELIN a d’abord œuvré comme consultant dans l’informatique (GFI Informatique, CS Communication & Systèmes) avant de créer et de codiriger L’Avion. Suite à la revente de L’Avion au groupe British Airways en 2008, il occupe les fonctions de Directeur de la Stratégie d’OpenSkies. Il se consacre ensuite à une activité de conseil dans l’aérien pendant 3 ans. En parallèle, il a aussi enseigné à l’ENAC (module de Master) et a participé au développement d’une société de tests et de convoyage d’avions basée aux USA. Enfin, ce spécialiste du long courrier, apprécié par ses équipes, a donc été Président de La Compagnie Boutique Airline et de Dreamjet.

Emu et heureux de prendre les rênes de la plus ancienne des compagnies aériennes privées de France, Frantz YVELIN laisse entendre : « c’est un grand honneur pour moi que de suivre un chemin tracé depuis plus de 70 ans… C’est clairement dans la logique d’un rapide retour à l’équilibre et d’un développement audacieux de la deuxième compagnie aérienne de notre pays que je m’implique donc à compter de maintenant. A cet égard, de nombreux défis nous attendent, mais j’y vois une incroyable opportunité de rassemblement, et c’est avec l’ensemble des équipes d’Aigle Azur, au sol comme dans les airs, que nous allons les relever. »

Créée en 1946, Aigle Azur est la 2ème compagnie aérienne française. La compagnie bénéficie d’une riche histoire et a célébré en 2016 ses 70 ans d'existence. Depuis maintenant 7 décennies, la compagnie ne cesse de relier les hommes, les continents et les cultures, fidèle à ses valeurs d’accueil, de partage et de convivialité. La compagnie dessert aujourd'hui l’Algérie, le Portugal, le Mali, le Sénégal, la Guinée et le Liban au départ de 6 villes françaises.

Détenue par Weaving Group, Lu Azur et HNA Group, Aigle Azur transporte chaque année près de 2 millions de passagers à bord de sa flotte d’Airbus (A319 et A320), grâce à près de 300 vols réguliers proposés chaque semaine.

 

Par Dépêches du Mali avec Aigle Azur

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Cour de Récré à l'ONU

20 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] «La RCA a besoin de la Communauté internationale»

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017